Bigmammy en ligne

08 juin 2008

A chacun sa petite Madeleine....

Vous aurez tous à l'esprit mon attraction pour les arts de la table, et, non seulement ce qu'il y a dans l'assiette, mais aussi la forme de cette assiette. Parmi mes paradis perdus, il y a aussi dans les couches profondes de mon enfance, la maison des Récucaï, à Rocheville, que ma mère avait héritée de ses parents et que mon Père avait transformée en un havre de bonheur et où j'ai passé toutes mes vacances.
Mary_LouC'est cette maison, ouverte à tous, que j'ai essayé de reconstituer ici, au Calfour. Et cela se voit à certains détails, des réminiscences. Par exemple, j'avais cherché un modèle d'assiettes qui me rappelait le service - très bon marché à l'époque - que Maman avait acheté pour les Récucaï. Je connaissais par coeur les mentions du verso des assiettes (il n'existait pas de lave-vaisselle à l'époque) : "Digoin-Sarreguemines, modèle Mary Lou, peint à la main".

Je me souviens aussi que les petites fleurs peintes sur l'aile et au milieu n'étaient jamais correctement centrées.Plat_mary_lou Sur le zoom de la photo de mes filles déjeunant dans le patio des Récucaï, ( et que l'on peut dater de l'été 1977), on peut apercevoir le motif de ces assiettes.

Et puis, machinalement, j'ai tapé sur le moteur de recherche d'ebay les mots "Digoin......" et j'ai trouvé un objet, que j'ai aussitôt acheté. Je suis toute contente. Comme quoi, il m'en faut peu !

Et je suis certaine que, dans la mémoire de mes filles, des souvenirs vont se faire jour également.

Posté par Bigmammy à 09:44 - Journal de bord - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire