Bigmammy en ligne

02 septembre 2008

Emotions massives

Qu'est-il plus important pour un musée, l'intérieur ou l'extérieur ?

Gug3A Bilbao, avec le Guggenheim, on a du mal à se décider. L'édifice, surprenant, vous prend d'un seul coup. C'est un musée à taille humaine, où les oeuvres ont la place de se montrer. On y déambule avec délices, juste assez pour y recevoir des chocs comme la vision extraordinaire des copeaux d'acier géants de Richard Serra.

Une expérience initiatique, un cheminement qui ressemble au long chemin vers la naissance, vers la liberté. Formes monumentales, douces ou rugueuses au toucher, en équilibre ultra stable et pourtant qui s'enroulent amoureusement, comme élastiques.
SerraRichard Serra (né ne 1939, influencé par Brancusi) dérange, paraît-il. Ici, on a l'impression que le musée a été construit autour de ses oeuvres, qu'il les protège. L'artiste rend hommage au passé sidérurgique de la ville, pas étonnant que l'exposition soit sponsorisée par Arcelormittal ! Mais c'est d'une beauté à couper le souffle. Vu de dedans, où on ressent ce sentiment d"écrasement imminent, de petitesse, comme vu de dessus, par la ligne pure des formes et la dimension extravagante de ces plaques posées on ne sait comment, parallèles mais pas trop, sinueuses mais pas sans issue...un miracle de légèreté monumentale.

SchiaparelliEn exposition temporaire, une intéresante vision du surréalisme où on retrouve en particulier les fruits de la collaboration d'Elsa Schiaparelli et de Jean Cocteau, des photos de Man Ray - pas si innocent que ça si on se réfère à la véritable histoire du dahlia noir, des objets mythiques de Salvador Dali....Enfin, une retrospective importante de Juan Munoz, sculpteur de l'incommunicabilité...mais j'ai moins apprécié ( ce qui n'a aucun intérêt pour vous, évidemment).

Des émotions encore à Gernika, la cité martyre, dont le musée de la paix a quelque chose de dérisoire. Mais c'était bien d'y aller...

Posté par Bigmammy à 18:07 - Journal de bord - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire