Bigmammy en ligne

15 septembre 2008

Jar city, un film islandais de Baltazar KORMAKUR

jar_cityPour qui n'a pas lu les romans d'Arnaldur Indridasson - voir la critique de Claude sur "L'homme du lac" - la plongée dans la criminalité islandaise doit donner un choc glacé. Tiré du roman "La cité des jarres", le film nous conduit dans une ambiance tout à fait irrélle d'un pays où tout le monde se connait, où les noms et trajectoires de chacune des familles font l'objet d'un vaste projet scientifique, où les paysages et le climat sont si durs que l'on se demande comment des gens aussi civilisés - et peut-être plus que nous - s'obstinent à vivre (et conaissent le taux de suicide le plus élevé du monde). Et pourtant ils vivent aussi de compliquées affaires  criminelles, comme celle à laquelle le commissaire et ses collaborateurs vont s'atteler.

ArnaldurUne sombre histoire d'assassinat, de viol, de vengeance et de flics pourris.
Je peux maintenant imaginer un visage sur le Commissaire Erlendur, le héros principal interprété par Ingvar Sigurdsson (mais je l'imaginais plus "esquinté", moins svelte et moins véloce), ainsi que sa fille junkie Eva-Lind, son bel adjoint Sigurdur Oli. C'est dur, réaliste, bien découpé, rapide, et vous laisse un sentiment de tristesse car tout est gris, marron, neige, à l'image du pull-over du héros, qui est en fait un anti héros.
Cela pourrait aussi être le pilote d'une série du style "les experts" mais en appuyant surtout sur le comportement, et au premier chef, celui du commissaire, qui, lui aussi, a une sombre histoire sur le coeur......

P.S. : c'est le moment d'aller au cinéma : jusqu'à demain soir, c'est 3,5€ la place !

Posté par Bigmammy à 13:48 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire