Bigmammy en ligne

22 septembre 2008

Au secours, c'est ma maison qui brûle.....

Incendie_SoultLorsque j'ai ouvert les yeux, ce matin, et Europe1 dans la foulée, j'ai appris la nouvelle d'un grave incendie survenu boulevard Soult à Paris 12° et qui a fait un mort. Départ de feu : une chambre de bonne. J'ai eu la prescience qu'il s'agissait de l'immeuble de mon enfance, là où j'ai vécu jusqu'au jour de mon mariage avec Claude : l'immeuble RIVP du 68 !
Eh bien, en regardant sur le site de LCI - la meilleure chaîne d'info continue, qu'on se le dise -  j'ai pu vérifier, on distingue bien le porche du 66/68. Il est pourtant long le boulevard Soult, il conduit de la Porte de Vincennes à la Porte Dorée...mais cela ne pouvait être que là.
Nous habitions au 7ème étage, juste sous les chambre de "bonnes", là où l'ascenseur n'arrivait pas, il fallait passer par un escalier "de service", ouvert à tous vents. Parce qu'au moment où furent construits ces groupes d'immeubles, en 1933, dans le cadre de grands travaux entrepris pour retarder les effets de la crise économique mondiale, les "petits bourgeois" et fonctionnaires destinés à loger dans ces immenses ensembles de briques - fort bien construits - pouvaient, avec un seul salaire - Madame travaillait peu dans ma jeunesse - se payer une employée à plein temps. Mais pas Ma mère, elle en avait supportée une 3 jours, mandatée par le médecin pour la soulager après une intervention chirurgicale.
Je me souviens que même sur de petites surfaces (2 pièces et 55m2 pour la SAGI, autre société d'économie mixte de la Ville), il y avait une porte de service. On ne mélangeait pas les "torchons" et les "serviettes" avant 1936.
Sinistre détail, en dehors de l'infortunée victime, on annonce qu'en raison de l'énorme quantité d'eau déversée sur l'immeuble dont le dernier étage a dû être dévasté, le boulevard Soult sera fermé à la circulation tout l'après midi. J'imagine l'angoisse de tous ces gens bien tranquilles dans leur lit, obligés d'évacuer leurs escalier. Le mien portait le N° 189....Je suis certaine que certains de mes lecteurs se souviennent très bien du 68, boulevard Soult : n'est-ce pas Betty, Dominique-Paul.....
Quel gâchis ! Quel dommage, quelle tristesse. C'est un peu de mon enfance qui disparaît en fumée ce matin.

Posté par Bigmammy à 09:26 - Journal de bord - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • c'est triste en effet...

    pourvu que ca n'arrive pas a l'immeuble de MON enfance !

    Posté par Flo au Japon, 22 septembre 2008 à 15:36

Poster un commentaire