Bigmammy en ligne

28 octobre 2008

Pour continuer avec les enquêtes de Mary Lester

En rafale, trois enquêtes prises dans le désordre : je n'ai pas encore lu le premier livre de Jean FAILLER, mais j'apprécie tout particulièrement son style : il écrit rudement bien, le bougre, on se croirait au coeur de la tempête, sur un green ultra-chic, dans un café du port....

IMGP1451
Aller simple pour l'enfer : Mary Lester embarque pour une marée sur un 55 mètres. Elle est chargée par l'armateur de découvrir qui allume des incendies en plein gros temps. Car le feu est le plus grave danger que puisse rencontrer un navire. En pleine tempête, dans les eaux du grand nord, là où le poisson de grand fond seul subsiste...A part l'odeur, pourtant décrite avec un réalisme extraordinaire, vous roulerez et tanguerez à en rendre tripes et boyaux. Ames sensibles s'abstenir...

L'homme aux doigts bleus : Nous sommes à La Baule, dans le microcosme particulier d'un golf privé : piliers de club house, femmes frivoles qui ne pensent qu'à acheter le dernier accessoire en vente au pro-shop, le professeur simple et efficace, à l'accent basque....tout concourt pourtant à une atmosphère lourde. Mary est en mission incognito car sa hiérarchie soupçonne un trafic de drogue. Elle va en profiter pour prendre des leçons. On trouvera bientôt un cadavre, foudroyé par une crise cardiaque : quel objet infâme a-t-il provoqué la mort de l'épouse du Receveur des Impôts ?
Mary va élucider le mystère, mais le plus déllcieux est de vous faire parcourir ls greens et d'apprendre tous les termes techniques. Ceux qui maitrisent ce jargon s'y sentiront tout de suite à l'aise.

vol___toileOn a volé la Belle Etoile : Nous voici à Camaret, mais nous n'allons pas parler de filles. C'est un petit port bien tranquille, encore que...il se trouve situé tout près de l'Ile Longue, là où sont stockés de redoutables engins nucléaires et où il ne fait pas bon du tout s'aventurer en terrain militaire. Mary Lester, qui a le chic pour se fourrrer dans des intrigues où personne ne l'a conviée, va l'apprendre à ses dépens..et sa vieille petite Austin à volant en merisier verni, encore plus.

Posté par Bigmammy à 12:04 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire