Bigmammy en ligne

01 février 2009

Vins de cépages, d'appellation contrôlée ou de marque ?

La_B_li_re2006Le système français de classement des vins par l'Appellation d'Origine Contrôlée est de plus en plus opaque. Il provoque la hausse des prix (sur ce point, Claude n'est pas d'accord et me dit que c'est bien là un problème pour les producteurs) et ne constitue pas toujours une garantie de satisfaction pour le consommateur. C'est la raison pour laquelle, surtout à l'étranger, on exerce son choix à travers le cépage, voire la marque (comme en Espagne ou en Californie).
Pour ma part, j'ai tendance à privilégier de plus en plus le cépage (merci "les petites récoltes" de Nicolas), comme gage de retour de sensations attachées à la typicité de certains vins.
Voici mes trois cépages favoris :
- le viognier, antique cépage blanc qui nous vient du nord des côtes du Rhône, présent dans le Condrieu, cousin du freisa piémontais, et qui est cultivé avec succès dans le grand sud. Il donne un vin gras, souple et subtil, onctueux et d'une grande finesse ;
- la syrah, elle aussi d'origine nord côtes du Rhône, cépage rouge très présent dans l'AOC Saint-Joseph ou, associé au viognier, dans la Côte Rôtie. Ce cépage est abondamment cultivé en Languedoc-Roussillon où il a remplacé le carignan. Il fait la gloire des vignobles d'Australie, Afrique du sud et Californie. On le reconaît à son goût de violette ;
- le malbec, dit encore auxerrois en région de Cahors, un cépage noir du sud-ouest, charpenté et généreux, très cultivé en Argentine et au Chili.

Voilà, vous connaissez mes préférences pour des vins blancs ou rouges qui ont du corps, qui me "parlent" et pourtant j'aimerais vous parler de vin de Bordeaux. Affolée par les prix des vins d'AOC, je me suis tournée vers les vins de marque. Et plus particulièrement vers la maison fameuse du Baron Philippe de Rotshild.

Bien certainement, inutile de penser à Mouton Rothschild, au Château Clerc Milon ....restons raisonnables. Depuis 1970, cette première maison de négoce de France réserve la marque La Bélière (et d'autres) à la vente par correspondance. Vous ne trouverez donc pas ces bouteilles dans le commerce mais après avoir simplement passé un coup de fil (0 800 02 40 40) ou un email (contact@vpc.bpdr.com). Nous avions épuisé notre réserve de La Bélière 2005, et nous avons reçu trois jours après mon coup de fil 36 bouteilles de l'année 2006. Il s'agit d'un vin d'assemblage (merlot, 65%, cabernet sauvignon, 20%, et cabernet franc,15%) parfaitement suivi : la nouvelle cuvée est aussi bonne que la précédente, et nous avons bénéficié de conditions vraiment exceptionnelles : 196€ (soit 5,44€ la bouteille frais de livraison compris).
D'autres promotions sont en cours en ce moment (Mise de la Baronnie Pauillac 2004, Médoc 2004, Montagne Saint-Emilion 2004). Mais de mon point de vue, La Bélière présente un rapport qualité/prix imbattable pour un Bordeaux AOC, qui en fait un délicieux vin de repas de famille : couleur grenat profond, notes de petits fruits rouges et de violette, rondeur et finesse des tanins très agréable ! (et je vous garantis que je ne touche aucune royaltie !)

Posté par Bigmammy à 11:10 - Coup de coeur - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire