Bigmammy en ligne

14 février 2009

Ricky, 10° film de François Ozon

RickyJeunes mères ou femmes enceintes, s'abstenir !

Si Bruno Crasse (sur Europe 1) déclare avoir aimé, moi pas du tout.
C'est un film fantastique, certes, et savoir que le scénario est tiré d'une nouvelle de Rose Tremain ("Moth") constituait un heureux présage pour moi, mais pas au point d'y emmener Claude. Bien m'en a pris.
Car Ricky, par ailleurs adorable et joufflu bébé volant, ne fait pas dans le merveilleux mais bien dans le genre angoissant, culpabilisant, gore parfois, dérangeant toujours. Je me lâche : je classe cet opus dans la catégorie mésérabiliste, médiocre, c'est cruel, mal filmé, mal ficelé (au sens littéral du terme...).

Il s'agit pourtant là, au-delà de l'allégorie tracée à la va-vite,  de sentiments complexes qui traversent sans doute le coeur de parents dont un enfant n'est pas comme les autres, et qui en souffrent à en mourir ou à laisser mourir. Bien sur, il y a l'amour, mais traité de bien curieuse façon. Moi, je n'ai pas bien compris. Pas à voir un soir de Saint Valentin en tous cas !
Seule bonne note : l'interprétation à contre-emploi d'Alexandra Lamy, mais n'est pas Ken Loach qui veut ! Le film concours pour la Berlinale...on verra bien si je me trompe.

Posté par Bigmammy à 08:15 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire