P1100126La journée a été très minutée aujourd'hui : à 8h30, Victoire m'a déposé Hugo pour la matinée. Un délice !
Je confirme, il est dans sa phase "train" et tout y passe, rigoureusement aligné : ici les DVD de la série "Architectures" d'Arte ! Mais, de façon curieuse, le wagon de tête est perpendiculaire aux autres...et à première vue, ce n'est pas un hasard. Va comprendre, Charles...

Attraction de la matinée : l'édification d'un échafaudage le long de notre façade, afin d'évacuer les gravats de démolition de la cheminée qui se trouve dans notre courette et menace ruine. Un chantier démentiel, mais j'ai la chance que l'appartement du dessus soit inoccupé - mes gentils voisins sont morts à 6 mois d'intervalle - et donc, le trafic des hommes de l'art se fera par là et non à travers ma salle de bains. Enfin, je l'espère !

Ensuite, Timothée est venu chercher son fils à 14 h15, ce qui me laissait largement le temps de me rendre chez le pneumologue. Première visite de découverte. Je peux vous dire que le plus surpris des deux était le médecin, à la lecture des compte-rendus d'hospitalisation que je lui ai remis ! Tout particulièrement celui de l'oedème pulmonaire...."Avec un pointe de rythme cardiaque au-dessus 200 pulsations/minute, vous risquiez de toutes façon ce type de complication". Ce qui compte, c'est de traiter l'asthme avec une thérapie de fond : Ventoline et cortisone. Histoire d'améliorer le volume du souffle, et, qui sait, d'empêcher la survenue de nouvelles crises. On se revoit dans un mois...

Retour à la maison en autobus, en admirant un ciel à la Ruysdaël....Voilà une journée que je n'ai pas vu passer, si ce n'est que j'ai pu lire mon livre passionnant tout en surveillant Hugo...dont je vous parlerai bientôt !