Bigmammy en ligne

24 mars 2009

Dvaravati, aux sources du bouddhisme en Thaïlande

catalogue_dvaravatiLe Musée Guimet nous emmène au coeur de la Thaïlande jusqu'au 25 mai.

Avec cette somptueuse exposition de près de 160 pièces, pour la première fois rassemblées et confrontées, dont la plupart proviennent des musées thaïs, on apprend et on rêve.

C'est une civilisation peu connue : celle du royaume môn de Dvaravat, qui trouve sa place entre le VIème siècle et le XIème siècle, avant d'être submergée par l'empire Khmer. On y observe l'apport du brahmanisme puis du bouddhisme, avec un style spécifique, dû sans doute à la survivance de cultes animistes.

Dvaravati_plaque








Eléphants, lions antrhropomorphes, gardiens de temples, bouddhas enseignants ou en méditation, danseurs et musiciennes évoquent les vies antérieures du Bouddha, avant qu'il ne parvienne à l'éveil.

Une multitude de petites pièces de terre cuite - certaines évoquant curieusement (?) les visages de divinités précolombiennes - de statuettes de bronze, de mégalithes de grès, toutes particulièrement émouvantes de sincérité et de finesse.
Très impressionnantes aussi, de grandes roues finement sculptées en calcaire ou en grès rouge (jusqu'à 1,60m de diamètre), aux rayons ornés de feuillages ou de poignards : placées sur des colonnes auprès des stupas. Elles représentent la roue de la Loi, le cycle infini des renaissances, le premier sermon de Bouddha.
Dvaravati_roue_de_la_loi
Bouddah_et_le_brahmane En regardant ces statues si calmes, aux sourires si doux, j'ai remarqué que si les corps présentent de grandes similitudes d'attitudes, comme un langage codé, les visages ont chacun leur personnalité propre. En poursuivant la visite dans les collections permanentes du musée, on apprécie aussi au rez-de-chaussée les statues kmehrs. Différences et ressemblances...influences en tous cas.

Posté par Bigmammy à 08:17 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire