Expo_lippiL'exposition a ouvert mercredi (et tient jusqu'au 2 août), et il y a déjà du monde. Parfait complément à l'exposition sur les Primitifs italiens du Musée Jacquemart-André, conservez précieusement votre ticket d'entrée (cher : 11 €) qui vous permettra d'obtenir une réduction sur la seconde expo - ce que je n'ai pas fait, hélas !
vierge_ceinture
Il faut tout de même dire que, sur les cinquante oeuvres exposées, seules 9 sont de Filippo et 2 - et pas des meilleures - de son fils Filippino.

Mais, comme toujours au Musée du Luxembourg, l'intérêt réside dans la relative rareté de ces merveilleuses peintures. Le sous-titre de la manifestation est bien "La Renaissance à Prato", cela donne furieusement envie d'aller visiter cette petite ville voisine de Florence, qui prétendait rivaliser avec  elle (?) en faisant décorer ses couvents par des maîtres florentins.

Il y a tout de même des pièces mâîtresses (oh, le jeu de mots) incontournables, et en particulier la Vierge de la ceinture, bien mise en valeur entre deux autres peintures religieuses de grand format.

La chatoyance des couleurs, le modelé des corps et la beauté des visages...On reconnaît à gauche, en Sainte Marguerite, le portrait de la jeune nonne Lucrezia, amante de fra Filippo Lippi et mère de Filippino.

Tout simplement sublime. Cette peinture mérite à elle seule la visite. On ne cesse d'y rêver....