Bigmammy en ligne

23 avril 2009

Que penser des soldes flottantes ?

Depuis une récente disposition législative, la période officielle des soldes d'hiver et d'été a été raccourcie de deux semaines - tout le monde disait que six semaines, c'était beaucoup trop - mais en revanche, les commerçants sont libres de faire des soldes deux autres semaines dans l'année au moment de leur choix...Dans le "désert" actuel du Paris des vacances scolaires, c'est une opportunité que de nombreux commerçants saisissent.

SR_StoreOh scandale!  Oh hérésie !....Toute la gent boutiquière se rebelle contre cette petite fenêtre de liberté pendant laquelle - oh sacrilège - les volontaires renoncent à une partie de leur marge - et on sait que dans la confection, elle se situe aux alentours de x2,5 - pour se faire une meilleure trésorerie. Et ce qui apparait particulièrement injuste à nos petits revendeurs, c'est que leur voisin peut décider de "casser" ses prix à côté de vous ! Quelle horreur....Mais surtout, quelle hypocrisie !

J'ai pour ma part toujours estimé que les prix de la confection étaient beaucoup trop élevés en France. Il n'y a qu'à traverser le Rhin pour trouver des prix plus raisonnables, et ce n'est plus une question de taux de T.V.A. ni de charges sociales : c'est une question de bon sens.

Si les prix sont trop élevés, ils découragent l'achat. J'en ai fait l'expérience voici peu de temps. Je repère dans les nouvelles collections du Bon marché une petite robe qui me plaisait bien jusqu'à ce que je retourne l'étiquette et prenne connaissance de son prix : 515€. Non, décidément, pour moi, cela ne les vaut pas. J'attends les soldes.

Et voilà que, sur le conseil d'Anne-Christine, toujours bien informée des bons plans "consommateurs", je me propulse rue d'Alésia, dans les numéros 112-120, où elle m'a indiqué plusieurs magasins de stocks de grandes marques de prêt-à-porter. Trois enseignes retiennent mon attention : successivement, Georges Rech, Sonia Rykiel, Cacharel.

Déception chez Cacharel : un entrepôt pas accuieillant, un rez-de-chaussée réservé aux hommes, des modèles en vrac et pas mis en scène pour deux sous, même si les prix et la qualité sont attractifs. Meilleure pioche chez SR Store : un vrai magasin, vaste et illuminé, des univers de couleurs, un grand choix de tailles et de modèles, de jolies vendeuses attentives et disponibles. Comme le style est constant, qu'importe d'acheter le dernier modèle de la collection ? Les prix sont plutôt élevés dans l'absolu, mais bien plus intéressants qu'au vrai magasin. Et puis, les tailles sont réalistes. J'achète une parka d'été pour les très grosses chaleurs en prévision de notre voyage à Singapour. En taille Small, s'il vous plait !
Dernière station avant le retour : Georges Rech. Une marque qui date des années 70, des modèles bien finis, classiques et bien dans mon style, des prix très tirés. J'achète une jupe unie "portefeuille" de couleur corail, un top blanc à petits volants, un débardeur en coton assorti à la jupe (pour lequel je gagne 50% de remise sur le prix "stock".

Résultat : pour le prix que j'avais renoncé à mettre pour une petite robe d'été, je repars avec un imperméable, une jupe de ville, deux débardeurs. Et je n'irai même pas voir si la petite robe est en solde le moment venu. Elle ne me fait plus envie du tout !

Il ne faut pas prendre le consommateur pour plus stupide qu'il n'est : si les prix sont trop élevés, l'acheteur potentiel attend ou renonce. C'est mauvais pour tout le monde. Et ce n'est pas une question de prix de revient car tout le monde sait que le prix de vente n'est pas fixé en fonction de ce dernier mais en fonction de ce que le consommateur est prêt à débourser.

S'il y a des gens qui achètent justement parce que c'est cher et que tout le monde le sait, donc pour frimer...c'est tant mieux, pesonne ne les force ! Personne ne force non plus les commerçants à solder. Je me souviens de la réponse dédaigneuse que me fit la tenancière du chausseur "Laure Bassal" rue de Grenelle à laquelle je demandais si les modèles étaient en soldes : "Madame, ici, nous ne soldons jamais..." Je peux vous dire que je n'y ai plus jamais mis...les pieds !

Mais on peut se faire plaisir en recherchant de la bonne marchandise à prix honnête, en prospectant les magasins d'usine ou de stock par exemple. En plus, on se dit qu'on est plus malin !

Posté par Bigmammy à 13:53 - Coup de coeur - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire