Bigmammy en ligne

05 septembre 2009

Visa pour l'image, visa pour l'enfer

visa_imageC’est en ce moment la 21ème édition du festival international de photojournalisme qui se tient à Perpignan jusqu’au 13 septembre.

On dit que cette forme d’art connaît de graves difficultés en ces temps où tout un chacun se prend pour Capa, où les agences de presse les plus prestigieuses licencient la moitié de leurs collaborateurs et où les autres se font trouer la peau pour avoir voulu montrer la dure loi des gangs. Ici, en quelques heures, nos yeux ont été abreuvés d’images choc, montrant l’horreur et la souffrance des conflits et de leurs conséquences : Afghanistan, Pakistan, Chine, Somalie, Guantanamo, Guatemala, Palestine…

057La guerre est omniprésente, la cruauté et l’inhumanité aussi, comme si les hommes, au fil des siècles, n’avaient rien appris, rien oublié. Des conflits qui s’enlisent, éclatés, où l’on meurt dans le silence, dans des hôpitaux où coule le sang à flots, où tout manque. Les victimes consentantes. Les trognes des hommes en armes, les visages ravagés des femmes et de leurs enfants morts, les gueules hérissées des chiens de combat…

Je ne suis pas prête d’oublier ce cliché de Princess, jeune soldate noire, sanglée dans son uniforme et allongée dans les volutes de satin de son cercueil, ses yeux plissés de femme vieillie en un seul instant, celui de sa mort….(Eugene Richards), ou encore l’œil hagard du Président de la Cour d’Appel, libéré par le pouvoir (Massimo Berruti), les images de Zalmaï, photographe afghan.

Une ville entière accueille ainsi les photographes, les Agences(une cinquantaine, tout de même), les amateurs de photographie de reportage « vécu », de risque et de douleur. Les gens heureux n’ont pas d’histoire…sauf les people, et c’est aussi un métier que de leur « voler » des images…

Beaucoup de monde, déambulant en silence devant les cimaises du Couvent des Minimes, ce matin, comme encore assommés. La photographie est-elle enfin devenue un art ? Ou bien n’est-ce pas seulement un moyen de se dire : « Je suis vivant, moi ! Ouf ! »

Posté par mpbernet à 20:13 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Chapeau !

    ...............BIGMAMMY........you're a real journalist !!
    Tibizzzzzzzzz de la titecosse !

    Posté par LES TIPOIS, 06 septembre 2009 à 01:36

Poster un commentaire