Bigmammy en ligne

01 octobre 2009

The Informant, film de Steven Soderbergh

the_informantBofff.....L'intrigue de cette bluette, dont les sous-titres sont illisibles ce qui est un comble lorsqu'on paye 10,20€ sa place, est embrouillée à souhait.

Menteur maladif, génial faiseur d'embrouilles, mythomane naïf, pauvre type...On ne saura jamais. Ce qu'on regrette, c'est la verve et le talent de "Catch me if you can" et la beauté de Léonardo diCaprio, et le rythme. Mais c'était Spielberg aux manettes, une toute autre dimension (et dans le personnage, et dans la façon de raconter une histoire...)

Ici, bien loin du casino d'Ocean'sEleven, on nous sert un parti pris de couleurs et de décors minables, des acteurs un peu à côté de leurs pompes - sauf Matt Damon, il faut le dire...mais quel malaise...- pas vraiment dans une comédie loufoque, ni dans une série du style "FBI Portés disparus"...Bref, de notre point de vue, un ratage.

Et, cette lancinante question : peut-on se fier à un homme qui porte une moumoutte ?

Posté par Bigmammy à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire