Bigmammy en ligne

20 octobre 2009

La Mondaine, histoire et archives

Voilà un livre qui va faire un tabac pour les fêtes de Noël, mais qui n'est pas à laisser en libre accès dans votre bibliothèque si vous avez des enfants à la maison.

la_MondaineA travers une étude historique classique et très documentée (plus de 1500 fac-similés et photos), Véronique Willemin retrace l'histoire des différentes polices chargées, de Philippe Auguste à la Vème République, de surveiller les débordements sexuels des français, et surtout aujourd'hui, de combattre le proxénétisme.
De la triste maison d'abattage du quartier de la Goutte d'Or aux clandés de luxe continuant à prospérer après la fermetures "maisons closes" de par la Loi Marthe Richard, en passant par les très riches heures des maisons de luxe de l'entre-deux-guerres et de l'occupation - One Two Two, Sphynx, Chabanais - c'est une revue méticuleuse et objective des pratiques de la prostitution sous tous ses aspects, et surtout les plus sordides.

Les "Julots-casse-croute" en chaussure bicolore et chapeaux mous ont cédé le pas à des dames replètes, ex-tapineuses reconverties dans le sex-buziness qui travaillent maintenant sur Internet et font marcher au pas des dizaines de filles, étrangères pour la plupart... Filles de l'est amenées par camion, Brésiliennes (souvent en fait des brésiliens transexuels), ghanéennes ou sierra-léonnaises terrorisées par les pratiques de vaudou et surveillées par les "mamas" qui les menacent de torturer à distance leurs mères ou leurs soeurs restées au pays si elles parlent ou se rebiffent et qui, malgré la cruauté de leur conditions d'existence, se déclarent pourtant mieux ici que chez elles....

Le livre de Véronique Willemin est surtout une extraordinaire plongée dans les archives des services successifs chargés du renseignement (Qui couche avec qui, comment, quelles pratiques déviantes), avec toutes les turpitudes que cela suppose de la part des services de police spécialisés, une série de témoignages "bruts de décoffrage" d'anciens chefs de la brigade, mais aussi d'anciens entrepreneurs d'hyper-marché du sexe, de tenanciers de bars...Les rapports étaient effectués sur des "blancs", feuillets sans en-tête administrative, qui allaient s'entasser dans le grand coffre du Patron de la Brigade, lui seul en détenant la clef.

On peut regretter que le livre n'ait pour plan que la chronologie et pas de structuration autour de thèmes. Pas de prise de position non plus, sur l'opportunité de légiférer autrement, réouvrir les maisons ou pas....Là n'est pas le propos d'un ouvrage de chercheur. Mais qui ouvre les yeux sur bien des réalités noires....

La Mondaine, par Véronique Willemin, 325 p. 30€, Editions Hoëbeke.

Posté par Bigmammy à 09:50 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire