Bigmammy en ligne

22 mars 2010

INCIDENCES, roman par Philippe DJIAN

Dans une récente émission de France 5, on se demandait quels cinq ou six écrivains français du siècle dernier passeraient l'épreuve de l'oubli. Personne n'a cité Djian, et je le regrette !

IncidencesParce que voici le récit, écrit à la troisième personne, d'un homme qui apparaît au premier regard, dès les trois premières pages, comme un parfait salaud.

Marc a cinquante trois ans, il a réalisé assez vite qu'il ne serait, lui, jamais, un écrivain, et, en toute logique, enseigne l'art d'écrire à l'Université.

Il a découvert qu'il avait un autre don : celui de séduire les femmes, sans effort, presque sans le vouloir. Jusqu'ici, il a vécu plusieurs aventures sans lendemain avec ses étudiantes, prenant mille précautions pour ne jamais être compromis et viré par Richard, le responsable du département, ce raté, ce nul, cet homme qui a le front de s'intéresser à Marianne, la soeur aînée de Marc, avec laquelle il entretient, depuis leur plus tendre enfance, une relation étrange, conflictuelle et incestueuse à la fois.

Car ce célibataire vit avec sa soeur, dans la grande maison isolée sur la montagne où ils ont vécu leur enfance en enfants martyrs d'une mère profondément dérangée mentalement.

Et voilà qu'il lui arrive un pépin de taille : la jeune étudiante qu'il a ramenée chez lui après une soirée plus qu'arrosée, ne s'est pas réveillée. Elle git dans son lit, morte.....Il ne se souvient de rien mais réagit au quart de tour : pas d'emmerdes ! Il ramasse toutes ses affaires, la rhabille et la cale difficilement dans sa petite FIAT 500. Dans le petit matin d'hiver attardé, il la balance dans une crevasse, tout en haut de la montagne....

Ce roman incandescent, merveilleusement écrit d'une plume acérée et pleine d'auto-dérision, qui développe une intrigue amoureuse éclatante vue par un résiliant découvrant la folie de l'amour physique et l'amour tout court, vaut vraiment la chance d'être lu. La description de l'addiction au tabac, la perversion du jeu avec les interdits, l'obsession d'une femme dangereuse, l'absurde jalousie de la possession qui s'échappe, la fulgurance de la douleur... Nous partageons ces affreuses pensées avec le héros....jusqu'à la flamboyante fin, logique, qui boucle la boucle, enfin.

Incidences, roman de Philippe DJIAN, Gallimard, 233 p., 17,90€

Posté par Bigmammy à 08:27 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • ca donne envie !

    tje le lirai bien tiens...
    Et quelles etaient ces auteurs qui eviteraient l'oubli ?

    Posté par Floasingap, 22 mars 2010 à 09:09
  • Si je me souviens bien....

    Il y avait Michel Tournier, Dominique Fernandez, J-M,G Le Clézio....mais je ne sais plus les deux autres et en tous cas pas Philippe Djian...Mais Dieu merci, ce ne sont ni les journalistes littéraires, ni les auteurs eux-mêmes qui font la postérité d'une oeuvre !

    Posté par Marie-Pierre, 22 mars 2010 à 15:28

Poster un commentaire