viard_luchini58Avec Michel Aumont, Karin Viard, Fabrice Luchini, Valérie Benguigui. Durée : 1 h 35.

Une comédie dramatique ciselée qui parle de démon de minuit, de relations entre frères et soeurs, de faux-semblants et de malaise, de bourgeoisie bien pensante et d'idées de gauche...jusqu'à un certain point.

La trame du scénario ressemble à une intrigue de Molière. Pétris de bons sentiments à l'égard des immigrés sans papiers, un médecin veuf de quatre vingts ans, en accord avec ses grands enfants, accepte d'accueillir - et de contracter un mariage blanc pour faciliter l'obtention de papiers -  une immigrée. Elle aurait pu être Sénégalaise ou Malienne. Mais non, elle est Moldave (donc, a priori pour les enfants mafieuse...) et c'est une bombe sexuelle, qui laisse ébahis les deux enfants du veuf, son fils (Luchini) un avocat de cinquante ans qui a réussi malgré son père, et une fille (Karin Viard) médecin pas très à l'aise dans sa vie alors qu'elle a suivi en tous points les prescriptions de ce père un rien autocrate sur les bords.

le_m_decin_amoureuxSeulement voilà. Le mariage n'est pas aussi blanc que ça car le père tombe amoureux. Il sait que ce sont ses derniers feux, il revit, fait du vélib', s'habille comme un jeune homme, s'auto-prescrit du Viagra....et vide les comptes joints en faveur de la Moldave vulgaire et avide de s'intégrer. Et pour le frère et la soeur, la désillusion est sévère. Comment faire pour arrêter la machine infernale, comment réagir devant ce père qui, après tout, est libre...sauf jusqu'au point où il déshérite ses propres enfants au profit d'une étrangère.

Cette intrusion soudaine, comme dans "Theorème" de Pier Paolo Pasolini (1968), va bouleverser la vie des deux enfants, remettre en cause toutes leurs certitudes. En revanche, leur relation s'en trouve confortée, ressoudée, grandie (toute allusion à une situation familiale similaire ne pourrait être que fortuite...). C'est superbement décrit et prestement joué, en une peinture précise des attitudes d'une certaine bourgeoisie "bien" pensante, et le film réalise une "mise des pieds dans le plat" tout à fait efficace et hors du "politiquement correct"....Une peinture bien actuelle de ce qu'il sied de penser en France.....