Ensemble_affichePascal Thomas est un réalisateur que j'aime bien, et il a notre âge.....donc, il vieillit, et pas forcément bien.

Son nouveau petit vaudeville atemporel est plein de charme, mais ne suscite pas autant d'enthousiasme que "Le chaud lapin" - avec un Bernard Menez éblouissant - ou "La Dilettante", avec la merveilleuse Catherine Frot. Je m'étais aussi laissée prendre avec "Mon petit doigt m'a dit" et "Le crime est notre affaire"....qui m'avaient laissée sur ma faim.

ensemble_3Ici pourtant, tout est dans la fraicheur d'un casting étonnant et judicieux.

La belle Marina Hands, sortie des étreintes de son garde-chasse, Guillaume Gallienne, sorti de la Comédie Française pour donner un rôle en grande partie muet mais plein de bonté et de sensibilité, Bernard Menez, encore, en un second rôle tellement vrai...et enfin, époustouflant, Julien Doré en jeune coiffeur pour homme doté d'un accent d'Alès à couper au couteau, virevoltant et à l'aise dans cette comédie-ovni comme un vieux briscard.

Rien que pour lui, pour les paysages bucoliques et les costumes délirants, et aussi pour le thème musical de Reinhardt Wagner, vous pouvez aller voir ce film. Claude a beaucoup aimé, soulignant que pour une fois, l'Eglise y joue un rôle à son avantage.....