Bigmammy en ligne

01 septembre 2010

Chirac, le roman d'un procès, par Cassiopée

Chirac_par_JM_PauCe n'est pas moi qui le dis, c'est Philippe Bilger, blogueur associé à l'hebdomadaire Marianne : le comble du talent, une réussite exemplaire, d'une finesse inégalée aussi bien sur le plan politique que judiciaire. Il s'agit de la série du Monde : « Chirac, le roman d'un procès »
 
Je suis loin d'être ou d'avoir jamais été une lectrice assidue du "Monde", à la différence de Claude qui n'en a pas loupé une édition depuis l'âge de 16 ans. Au contraire, moi, Le Monde, et plus encore Le Figaro, m'ennuient.

Cependant, cet été, et pendant 17 numéros, rien ne m'aurait fait manquer le feuilleton, la page délicieusement écrite de politique-fiction qui mettait en scène le vieux lion politique à la barre du tribunal. Des portraits tout en finesse, des dialogues plus vrais que nature, des personnages que nous voyons évoluer comme si nous étions dans la salle, dans les bureaux lambrissés de l'Elysée, attablés au restaurant à côté de Jean-Louis Debré....Et pourtant, le journal comportait aussi en feuilleton des doubles-pages du prochain album "Blake et Mortimer" dont je suis fan depuis toujours, mais que je lirai d'une traite, lorsqu'il sera sorti.

Alors ce matin, le voile s'est levé grâce à Jean-Pierre Elkabbach sur l'identité de Cassiopée, l'auteur. On devra dire désormais LES auteuRES : Françoise Fressoz et Pascale Robert-Diard, de super-professionnelles de l'information politique. Je comprends mieux la qualité de l'écriture, leur tendresse et leur sensibilité, leur respect de leurs modèles non exempt d'une rosserie décapante, mais surtout leurs notations psychologiques tellement bien senties !

Tellement que ces derniers jour, en écoutant les gazettes disserter sur les tractations entre la Ville de Paris et l'UMP à propos de la prise en charge des coûts des emplois fictifs en faveur du parti gaulliste de l'époque, je me disais : "mais qu'est-ce qu'ils ont tous à parler de ça encore, l'affaire n'a-t-elle pas été réglée ?"

Et là, la réalité rejoint - ou dépasse - la fiction.

Et il ne faut pas non plus oublier de citer le travail exemplaire de l'illustrateur de cette série : Jean-Marc Pau. J'ai même pris contact avec lui pour lui dire mon admiration, tellement j'apprécie son trait et sa technique. Elles révèlent un talent particulièrement vif : celui d'un portraitiste de bande dessinée plus sérieux que Tardi (une de mes idoles) et qui illustre ce récit de façon encore plus réaliste que s'il s'agissait des photographies prises pour base de travail.Ahhh, la ligne claire a encore de beaux jours devant elle ......pour notre plus grand plaisir.

Bref, vous êtes rentrés, si vous avez manqué un épisode ou toute la série sur la plage, le livre est en passe d'être publié.....Régalez-vous.

Le procès de Jacques Chirac, un livre coédité par Les Arènes et Le Monde (196 pages, 12 euros), (à partir du 2 septembre)


 

Posté par Bigmammy à 09:04 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • La Bande Dessinée

    Bonjour ! Depuis le Printemps dernier, je suis lectrice de votre blog, que j'apprécie. Aujourd'hui, vous avez fait un billet sur la Bande Dessinée, en citant, entre autre, la série "Blake et Mortimer" dont vous êtes fan. C'est vraiment amusant, car ma soeur a fait la mise en couleurs des deux tomes de la "Malédiction des trente deniers"... Le monde est petit ! Bonne journée à vous.

    Posté par Catherine, 01 septembre 2010 à 09:55
  • Etant loin de la France cet été je n'ai pas eu tous les "Monde" sous les yeux et, faisant la paresseuse n'ai pas pris le temps de lire le "chapeau" de la page que j'avais sous les yeux (l'épisode où Alain Juppé blessé répond à Chirac dans son blog)... Et moi de m'indigner : "il se fiche vraiment du monde Chirac" etc etc, jusqu'à ce que mon mari amusé me dise :"mais non c'est un feuilleton !" Je suis restée bluffée et comme vous ai trouvé que la réalité rejoignait la fiction lorsque les tractations avec la mairie de Paris ont été annoncées.
    Bravo à elles !

    Posté par Annie, 01 septembre 2010 à 11:07

Poster un commentaire