Bigmammy en ligne

28 octobre 2010

Hans HARTUNG, "Estampes" à la BNF

HHARTUNG1Nous avons vu cette exposition un peu par hasard....L'accès en était libre, par le fait du blocage des caisses de la BNF. Nous ne le regrettons pas. L'art est aussi affaire de connaissances, et, en matière d'art abstrait, nous ne sommes pas très au point. En cette occasion, nous avons appris, et aimé.

HHartung2"L’exposition présente une rétrospective de l’oeuvre imprimé de Hans Hartung - gravures et lithographies -  aspect méconnu de son travail. Hans Hartung (1904 - 1989)est en effet avant tout un peintre qui s’est beaucoup intéressé à l’estampe. Le plus souvent, il cherche à transposer ses recherches picturales au moyen des techniques d’impression qui peuvent également inspirer son travail de peintre.

L’exposition met en valeur ce va et vient entre l’estampe d’une part, le dessin et la peinture de l’autre.

HanshartungDès le début des années vingt, l’objet disparaît de la peinture de Hans Hartung. Ce virage s’opère au contact des maîtres de l’art ancien, dans l’ignorance totale de l’abstraction de son temps et d’emblée, sa peinture parvient à un style proche de ses
oeuvres de maturité : champs de forces, tension des grands signes noirs, épanchements chromatiques. Établi définitivement à Paris en 1935, Hartung y présente sa première exposition personnelle dès 1947 ; puis, en 1948, il expose avec Wols, Picabia, Stahly, Mathieu, Tàpies et Bryen, devenant l’un des chefs de file de l’art informel en France.

La galerie La Hune et la galerie de France montrent par la suite son oeuvre gravé et le musée national d’Art moderne lui consacre une rétrospective en 1969.

L’exposition est construite autour de la riche collection de la BNF qui provient du dépôt légal (eh oui, tout ce qui est imprimé en France doit faire l'objet d'un dépôt à la BNF....et au Ministère de l'Intérieur) ainsi que d’une donation de 344 estampes généreusement consentie en 2010 par la Fondation Hartung-Bergman."

"Estampes" d'Hans Hartung à La Bibliothèque Nationale de France, Quai François Mauriac 75013 Paris, jusqu'au 16 janvier 2011, tous les jours sauf le lundi.


Posté par Bigmammy à 08:36 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire