Bigmammy en ligne

23 novembre 2010

Angoisses annuelles et petit plaisir d'acheter

CurieIl faisait frisquet, ce matin, quand je suis partie pour subir mon contrôle annuel à l'Institut Curie...Vingt bonnes minutes de marche, un court délai d'attente...Je commence à bien connaître les locaux, à m'y sentir comme chez moi...depuis bientôt dix ans !

Une série de clichés de face et de profil pour le sein "intact", un cliché à 45° pour celui "reconstitué". Jamais très agréable car la pression est très forte. Je ne pouvais m'empêcher de penser que si les hommes devaient régulièrement se faire ainsi presser les......, ils nous regarderaient autrement. Car, si on peut se considérer "guérie" après une rémission de plus de 5 ans, les mêmes causes produisant les mêmes effets, rien ne met à l'abri d'un nouveau cancer, de l'autre côté....Et, comme le dit le médecin - une belle et brune Espagnole à l'accent à peine marqué : "Vous êtes bien suivie, ici ".

logocurieOh que oui ! Il n'empêche.....Vous restez claquemurée dans votre box étroit dans l'attente du verdict du radiologiste. Il demande de nouveaux clichés : est-ce dû à une mauvaise manipulation ou a-t-il décelé un nodule suspect ? un truc qui aurait subrepticement poussé depuis le dernier contrôle ? Aujourd'hui, j'ai eu droit à la totale : trois clichés supplémentaires, puis re-attente pour une échographie complémentaire.

Bon, rien de méchant, mais on flippe tout de même. Savoir qu'il faut éventuellement tout recommencer : biopsie, chimio, chirurgie rayons....On a beau se dire que si c'est si difficile à voir, c'est que c'est tout petit, donc facile à éradiquer, le petit vélo se met à pédaler, pédaler. Mais non, je suis tranquille jusqu'à l'année prochaine.....et j'ai la certitude en effet d'être bien surveillée. Curie, c'est mon plan VIGIPIRATE !

B9RN7EWkKGrHqEOKpIEyjC0SuoBM4lS4fzh_12Au retour, un petit plaisir : j'avais mis une enchère maximale raisonnable sur un foulard Hermès sur e-bay. Personne n'a surenchéri et je vais le recevoir.

Il est vintage, datant de 1993. Par rapport au prix actuel, je réalise 62% d'économie. C'est ma petite compensation à mes angoisses.

Bien sûr, je n'en ai nul besoin, j'en ai déjà plusieurs, mais je les collectionne comme les hommes, les cravates. Et je préfère les motifs un peu anciens. Négligemment noué autour de l'anse du sac, c'est délicieusement désuet...mais c'est mon style. Toujours les réminiscences de la mode New Look des années 50, qui me hantent comme jamais.

Celui-ci s'intitule Luna park.

Posté par Bigmammy à 13:17 - Journal de bord - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Et vous avez eu bien raison de vous faire plaisir ...

    Posté par Katell, 23 novembre 2010 à 15:29
  • En plus les couleurs sont de saison..

    Posté par LiseaSingap, 23 novembre 2010 à 15:36
  • Je n'ai pas eu de cancer du sein, mais Maman en a eu trois (et a fêté ses 83 ans en septembre), aussi me suis-je parfaitement retrouvée dans votre récit.... Je compense également toujours à la sortie... en général plus modestement : un très bon café et une brioche au salon de thé près de chez le radiologue : ce sont les meilleurs de l'année !

    Posté par Annie, 23 novembre 2010 à 16:31
  • Alors une très bonne nouvelle, j'ai connu les angoisses non pas pour moi mais pour tous les enfants & leurs parents lorsque j'étais cadre de santé à Villejuif

    Il faut le dire: BEAUCOUP, la majorité des cancereux guérissent

    Posté par Martine, 23 novembre 2010 à 21:30
  • Je comprends ton angoisse et ton bonheur ensuite... Tu as raison de te faire plaisir Marie-Pierre.
    Je t'embrasse très fort.

    Posté par Binchy, 23 novembre 2010 à 22:10
  • Comme je vous comprend Marie Pierre, je ressens la même chose lorsque je repasse des examens pour le ventre et que je retourne à ST ANTOINE, mon lieu de prédilection..
    <<<<<<Vous avez bien eu raison en compensation de vous faire un petit plaisir avec le BEAU Foulard, c'est vrai E BAY J'y pense moins en ce moment.
    BONNE NUIT

    bonne nuit

    Posté par poetalisa, 24 novembre 2010 à 01:06

Poster un commentaire