Bigmammy en ligne

12 décembre 2010

De vrais mensonges, film de Pierre Salvadori

JeanTout commence par un amoureux timide, Jean, électricien et homme de maintenance d'un salon de coiffure - Sami Bouajila - qui écrit à sa jolie patronne Emilie - Audrey Tautou - une lettre d'amour fort bien tournée mais qu'il ne signe pas.

Emilie, elle, ne pense qu'à sa mère - Nathalie Baye - qui déprime depuis quatre ans que son mari - Daniel Duval - l'a plaquée pour une jeunesse. L'idée germe dans le cerveau de la fille : elle recopie la lettre et l'adresse à sa mère, pour la faire rêver...

Ensuite, c'est du pur théâtre à la française : du Molière ou du Marivaux, ou encore du Feydeau selon que vous serez plus ou moins enthousiaste. Mais c'est ciselé au petit poil, tout le monde rit, malgré de purs instants d'émotion et un jeu d'acteurs - même les seconds couteaux (Stéphanie Lagarde et Judith Chemla) - génial.

tautouBayeEnfin un rôle de jeune premier à la hauteur du talent de Sami Bouajila, beau, sensible, drôle et attendrissant. Audrey Tautou comme toujours délicieuse - Claude l'adore, il ne supporte pas qu'on la maltraite même par scénario interposé, une Nathalie Baye au meilleur de ses capacités. Bien entendu, on repense à "Vénus beauté, Institut" ou "Catch Me if you can", ou encore "Le mari de la coiffeuse" avec ce décor à la Almodovar, ou à l'antithèse de "La graine et le mulet" puisque tout ce drame - qui finit bien - se déroule à Sète, dans ce cadre somptueux de ville aquatique et solaire.

Plus sérieusement, ce film parle de la difficulté de communiquer, du mal que l'on peut faire à autrui avec les meilleures intentions du monde, du danger du mensonge, de la transparence de certains êtres parce qu'ils occupent - bien malgré eux - des positions inférieures, ou parce qu'ils n'ont pas la bonne couleur de peau et sont contraints d'accepter des boulots qui ne leur correspondent pas...

Dans tous les cas, un film à voir et sans doute à revoir pour en détailler les dialogues.

Posté par Bigmammy à 07:56 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Je l'ai trouvée bien maltraitée, Audrey Tautou, par ses insupportables parents et bien maltraitantes aussi avec le doux et beau Sami, sa très patiente associée et sa charmante et fragile apprentie !
    Je n'ai pas aimé le bric à brac du salon de coiffure, et encre moins celui de la "baraquette" de la mère, rien, à part les vues des quais ne me semblant tirer profit de ma si belle ville de Sète !
    Bref j'ai été déçue, comme quoi les goûts et les couleurs....

    Posté par Annie, 12 décembre 2010 à 17:17
  • @Annie

    Mais tu as aussi raison, elle est bien maltraitée Audrey. Ce contre quoi s'insurge Claude, qui pense qu'elle ressemble à notre fille Victoire ...
    Mais moi, comme lui, je trouve que Sète est une des plus belles villes de France...J'ai un souvenir merveilleux : celui de la fête de la Saint Pierre..J'ai eu la chance d'embarquer sur l'un des navires de Jean-Marie Abalone, voir les gerbes de fleurs déposées en mer...C'était si beau !

    Posté par Marie-Pierre, 12 décembre 2010 à 19:55

Poster un commentaire