Bigmammy en ligne

21 janvier 2011

PHARES, 24 destins, par JACQUES ATTALI

PHARES_COUV« Souvent, mieux que toute théorie, une vie d’homme éclaire l’Histoire ». Voilà une citation de l'auteur que j’aime beaucoup. Et un livre qui permet de faire de la philosophie sans en avoir l'air, tant dans les domaines de la foi, de l'histoire des idées politiques, des sciences et des arts. Un programme à mettre entre les mains de tous ceux qui aiment apprendre, en somme. Ou plutôt une SOMME.

En refermant le dernier chapitre de PHARES, 24 destins, le dernier ouvrage de Jacques Attali, je me sens en effet plus lourde de savoirs, plus émerveillée de la civilisation à laquelle j’appartiens, mieux informée de l’économie – une de mes vieilles passions - et de l’évolution des idées et des découvertes humaines. Bref, je viens de terminer un voyage dans la connaissance, que j’ai parcouru sans m’arrêter, malgré la difficulté de certaines étapes. Une leçon d'optimisme dans un monde de brutes !

A travers la trajectoire de vingt-quatre hommes et femmes - trois seulement, la moisson est hélas bien maigre - : philosophes, saints, savants, inventeurs, hommes politiques, musicien, poêtes, peintre, guru…Jacques Attali nous introduit dans la complexité de notre histoire. Son choix est personnel et sans doute certaines des biographies mettent en lumière des vies inconnues, sauf d’érudits comme lui. On y retrouve cependant des constantes : ce sont des phares de l’humanité car ils ont fait bouger les lignes. Et moi, là-dedans, j’y ai appris ou approfondi l’essence de ce que ces êtres surdoués ont apporté à la construction du savoir humain.

Toutes les biographies choisies ne m’ont pas passionnée de la même façon. Mais j’ai fait de fameuses découvertes ! Ibn Rushd , penseur espagnol à l'avant garde de l'Islam tolérant et Maïmonide, déjà rencontré dans le Dictionnaire amoureux du Judaïsme, Thomas Hobbes, Simon Bolivar, Walt Whitman et Thomas Edison,  Shrimad Rajchandra et Walther Rathenau m’ont captivée.

L’homme est un loup pour l’homme est une maxime de Plaute reprise par Thomas Hobbes (1588-1679), « inventeur » de la philosophie politique et théoricien de la violence d’Etat. Hobbes y ajoute : « Les désordres des méchants contraignent ceux qui sont les meilleurs à recourir à la force et à la tromperie par droit de légitime défense. » Voilà qui laisse à réfléchir sur certains événements violents du monde d’aujourd’hui.

Ce livre devrait être recommandé à toute personne prétendant donner un avis sur les choses du monde. Replacées dans leur contexte historique précis, toutes ces vies de personnes exceptionnelles nous expliquent l’évolution des croyances, des idées, illustrent le progrès irrépressible – malgré des régressions notables – de notre humanité. Car ces « Phares », ce sont ceux qui ont choisi la transgression des routines, ne se sont jamais résignés, ni philosophiquement, ni dans leur révolte contre les idées établies, ni contre les oppressions politiques ou coloniales.

autographe_attaliAinsi j’ai découvert l’extraordinaire destin d’Abd-El-Kader, nationaliste par accident, Simon Bolivar, nationaliste faute de mieux, ou encore Ho Chi Minh, nationaliste par choix. Et que dire du guru du Mahtma Gandhi, Shrimad Rajchandra, replié en sa méditation jusqu’au renoncement à la vie charnelle, de l’entêtement de Giordano Bruno ou de l’irrévérence du Caravage…

A la réflexion, il convient peut-être mieux de lire une biographie et puis une autre au hasard, car la lecture d’une seule traite est un peu difficile à « digérer ». C’est une solution : garder le livre à son chevet, et le lire à petites doses, le soir, une histoire après l’autre, comme un conte raconté par Amadou Hampaté Bâ. Mais on y perd la mise en perspective isochronique qui fait aussi le grand intérêt de ce travail.

Je ne regrette pas mon achat, d'autant moins que j'ai eu droit, en cette librairie de la rue Cler, à une dédicace de l'auteur !

PHARES, 24 destins par Jacques Attali, 599 p. FAYARD, 24,50€

Confucius, Aristote, Açoka, Boèce, Hildegarde de Bingen, Ibn Rushd, Maïmonide, Thomas d’Aquin, Giordano Bruno, Caravage, Thomas Hobbes, Madame de Staël, Simon Bolivar, Charles Darwin, Abd el-Kader, Walt Whitman, Shrîmad Râjchandra, l’empereur Meiji, Walther Rathenau, Thomas Edison, Marina Tsvetaïeva, Richard Strauss, Hô Chi Minh, Amadou Hampâté Bâ.

Posté par Bigmammy à 08:24 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Merci pour votre analyse !
    J'aime bien l'idée de pouvoir lire aussi une biographie, puis une autre, ce qui ne "bloque" pas tous le temps de lecture sur un seul ouvrage... Décidément il faudrait avoir plusieurs vies, ou mieux utiliser celle que nous avons déjà !

    Posté par Annie, 21 janvier 2011 à 16:35

Poster un commentaire