Bigmammy en ligne

04 février 2011

Journée internationale contre le cancer

cancerJe suis généralement opposée aux célébrations récurrentes comme "la journée mondiale pour les femmes....les enfants....les chiens et les chats...". Je fais cependant une exception aujourd'hui car ce mois-ci, je célèbre à la fois le dixième anniversaire de la découverte de mon cancer et la journée internationale de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Dix ans pendant lesquels, au niveau du discours, comme au niveau des traitements bien entendu, on a réalisé d'énormes progrès. Aujourd'hui, on ose en parler, l'information circule mieux, on n'a plus honte. C'est déjà une grande étape. Il y a dix ans, je me souviens que lorsque j'annonçais avoir un cancer du sein, on me regardait avec terreur, comme si c'était moi qui agressais mon interlocuteur. Un de mes proches parents m'a même reproché de le dire "Mais enfin, on n'annonce pas comme ça, sans précautions, qu'on a un cancer !"...

En réalité, l'apprendre, c'est déjà une épreuve, avoir à l'annoncer à son mari, à ceux qui nous aiment, c'en est une plus grande encore...
Bref, après dix ans, je peux être considérée comme guérie. Et donc, rien ne me prémunit contre un nouveau cancer, comme tout le monde ! J'espère tout au moins qu'en dix ans, les traitements sont devenus plus sélectifs et moins destructeurs d'autres cellules que celles qui se mettent à proliférer anarchiquement. C'est une année de traitement à passer, à rayer de la carte de sa vie. Moi, j'ai eu cette grande chance d'en sortir...Alleluia et merci à la Providence. Et aujourd'hui, beaucoup de cancers guérissent.

Nous devons en revanche tout faire pour les détecter à temps. Allons nous faire dépister : mammographie, échographie pelvienne, frottis, recherche des antigènes prostatiques (PSA), test de prévention du cancer du colon...Ne nous dérobons pas aux campagnes nationales de prévention qui nous offrent cette opportunité. Moi, j'avais attendu 6 mois de trop entre deux dépistages. J'en ai payé le prix fort, je le regrette encore.

Nous devons aussi participer au financement des recherches pour que le maximum soit consacré à ces activités. C'est de l'argent bien placé, tout le monde en profite et, tout particulièrement en France, tout un chacun, riche ou pauvre, vieux ou jeune : je me souviens de la composition sociologique des patients des salles d'attente où j'attendais moi aussi, à l'Institut Curie. Une représentation de la France des profondeurs. Et le tout sans débourser un centime.

Et si vous voulez en savoir plus, consulter
www.e-cancer.fr/cancer-info. Vous saurez tout !

Posté par mpbernet à 08:49 - Actualité - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • urant 8 ans en pédiatrie oncologique à Villejuif, je confirme on guérit beaucoup du cancer; mais faire les examens de prévention fait gagner beaucoup en qualité de vie si le cancer nous choisit

    je fais aussi ma petite pub... http://www.igr.fr/?p_id=347

    Posté par Martine, 04 février 2011 à 10:52
  • Pas de cancer pour moi mais cadre de santé durant 8 ans...

    Posté par Martine, 04 février 2011 à 10:53
  • Ma chère marie Pierre je sais ce que c'est avec les divers examens de contrôle puisque en juillet 2001 j'ai eu une tumeur sur un ovaire..-soit ablation de tout et chimiothérapie le tout à l'hopital ST ANTOINE où j'ai entièrement confiance
    Cela n'est plus qu'un mauvais souvenir puisque mes traitements ont été efficaces..
    Moi c'est mon chirurgien (Pierre BALLADUR) qui l'a annoncé à ma fille..alors que je lui avais demandé de me dire personnellement ce qu'il en était après l'opération. Mais j'étais préparée car une petite voix intérieure me susurrait que mon opération qui avait duré + de 6 heures n'était pas sans conséquences..
    C'est pourquoi je comprend, mieux que personne, mon entourage atteint du même mal..surtout lorsqu'il s'agit de perdre ses cheveux comme cela m'est arrivé.à l'époque-à noter que maintenant j'ai une belle chevelure qui fait des envieuses..
    Ce matin on enterre une de mes amies de ROSNY (75) atteinte de ce mal...Et j'ai en instance une annonce du départ d'un ami (soigné à CURIE) quel fléau
    Cet ami m'a (comme à tous ses amis) expédié il y a quelques jours "un TEXTO d'ADIEU", tellement bien rédigé et émouvant que je le relis sans cesse.Je conserverais ce texto in éternam...
    Quelle est la journée du CANCER ? je n'ai pas fait attention.
    Gardons le moral..Bien amicalement

    Posté par poetalisa, 04 février 2011 à 11:26
  • Merci Marie-Pierre pour ce billet.

    Je viens de lire aussi celui de David Abiker
    http://davidabiker.fr/wordpress/desproges-le-cancer-et-la-maison-du-cancer/

    Posté par tilly, 04 février 2011 à 15:53
  • @Tilly

    "On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde" disait Pierre Desproges, mort à 49 ans d'un cancer mais qui ne sut jamais que c'était cette maladie qui le tuait...Merci de cette citation émouvante !

    Posté par Bigmammy, 04 février 2011 à 17:16

Poster un commentaire