Bigmammy en ligne

03 mai 2011

Pourquoi refuser la vaccination ?

 

vaccinationOn a longtemps salué la victoire sur la variole comme le succès suprême de la vaccination. L’éradication a été déclarée en 1979 et c’est la seule maladie que l’homme a réussi à éliminer. La poliomyélite a été éradiquée dans les régions OMS des Amériques, de l’Europe et du Pacifique occidental, tandis que le nombre de pays où l’on estime qu’elle représente un problème sérieux pour la santé publique est passé de 125 en 1988, date à laquelle les efforts d’éradication ont commencé, à seulement quatre aujourd'hui - l’Afghanistan, l’Inde, le Nigéria et le Pakistan - où la polio est toujours endémique.

Il y a eu bien d’autres succès, comme la baisse de 99% de l’incidence de la méningite bactérienne à Haemophilus influenzae aux États-Unis d'Amérique, qui ont introduit cette vaccination en 1988. Avec une couverture de la vaccination antirougeoleuse de 99%, la République de Corée a déclaré l’éradication de cette maladie mortelle en 2006.

Malgré ces succès, des appréhensions à propos des vaccins demeurent et continuent de nuire à la très grande efficacité de cette mesure de santé publique. Dans certains pays industrialisés, le public ne s’inquiète plus des maladies que la vaccination permet d’éviter mais des risques entraînés par les vaccins eux-mêmes. Internet est devenu un canal important pour la diffusion des opinions contre la vaccination et constitue un forum pour les praticiens des médecines alternatives qui y présentent leurs idées contre la vaccination et font la promotion de produits de remplacement.

On a vu récemment en France le flop retentissant de la campagne de vaccination contre la grippe H1N1.

Aujourd’hui, on assiste à une recrudescence de la rougeole, chez de jeunes adultes en particulier. Et c’est très grave pour ceux qui en sont affectés. Un de mes jeunes amis, comédien de talent dans la trentaine, vient de passer plusieurs jours en réanimation à l’hôpital. Il vit à Paris, dans un cadre tout à fait normal…Moi-même, alors que je vivais ma jeunesse dans un milieu tout à fait favorisé, j’ai contracté la tuberculose car par négligence, mes parents ne m’avaient pas fait vacciner. A l’époque, le BCG n’était pas obligatoire…et il ne l’est plus aujourd’hui …et pour soigner cette tuberculose pulmonaire, j’ai subi de nombreuses radiographies … qui, vraisemblablement ont causé, quarante années plus tard, mon cancer du sein !

Alors, pourquoi refuser les bénéfices du progrès médical, pourquoi une telle absurde crainte d’effets secondaires à l’état de traces alors que tous les moyens existent pour faire disparaitre certaines maladies d’un autre âge ?

La bêtise humaine n’a pas de limite !

Et puis, quand j'y repense, ni moi ni mon mari ne sommes plus immunisés contre le tétanos...quand bien même nous savons très bien qu'une personne atteinte n'a que 50% de chances d'en réchapper.....

Posté par mpbernet à 08:00 - Coup de gueule - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Rougeole, rubéole et tétanos: indispensables sans oublier l'hépatiteB

    Le BCG ne sert qu'à éviter les formes graves ( & encore )

    Bon voyage

    Posté par Martine, 03 mai 2011 à 09:57
  • Eh oui le tétanos à nos âges c'est une sage précaution, moi je l'ai toujours fait ce vaccin avec les renouvellements puisque j'ai un petit coin de jardin et en manipulant mes rosiers ou autres plantes je peux avoir des risques...

    Posté par poetalisa, 03 mai 2011 à 11:43
  • La vaccination est très conseillée. Dans notre famille nous sommes assez vigilant de ce côté là, surtout pour le tétanos étant donné que nous sommes à la campagne et avons des chevaux... Rubéole et Rougeole, nous l'avons tous contracté enfant et mes petites filles sont vaccinées.

    Posté par Binchy, 03 mai 2011 à 13:45

Poster un commentaire