Bigmammy en ligne

15 mai 2011

Un traître à notre goût : roman de John Le Carré

La critique de Claude :

traitre_lecarraComme tous les deux ans, John Le Carré nous livre le fruit de son talent ; c’est toujours savoureux. Cette année, le milieu est celui du blanchiment d’argent sale, des mafias russes et de leurs complices occidentaux. Mais les « méchants » ne sont pas au coeur du roman. Ce qui intéresse Le Carre, ce sont les personnages pleins de convictions, d’honneur et d’enthousiasme, qui risquent de se faire broyer dans la machine du capitalisme devenu criminel.
Ici, c’est un couple qui incarne l’Angleterre d’aujourd’hui, Perry, assistant à Oxford, alpiniste et tennisman à ses heures, intellectuel romantique et impulsif, et sa compagne, la douce et sage Gail, brillante avocate au barreau de Londres.
C’est aussi Dima, un maffieux en train de se repentir, dangereux comme un ours, mais sentimental, et d’honorables anciens membres du Service, rejetés de « la Loubianka sur Tamise », et sur la survie desquels personne ne parierait un penny, ni même un cent d’euro.
Tout ceci fait un bon bouquin, et un peu plus : Le Carré pousse à l’extrême l’art du portrait de ses personnages et de la description ses décors (page 173 ; la petite maison de debriefing). A lire cet été…

Roman aux éditions du Seuil, 372 pages, 21,80 €

 

Posté par Bigmammy à 07:47 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire