Bigmammy en ligne

26 mai 2011

Pirates des Caraïbes 4 : la fontaine de jouvence

piratespenelopeJerry Bruckheimer, l'heureux producteur de CSI (les Experts) a encore frappé, avec ce quatrième volet de Pirates des Caraïbes, intitulé "La fontaine de jouvence".

Le film est réalisé (en 3D) par Rob Marshall, à qui on doit Nine, Mémoires d'une Geisha et l'excellent Chicago, films qui ont fait plus ou moins de succès, mais qui se laissent voir. Celui-ci aussi.

J'y ai emmené Camille. Pour moi, c'était le premier de la série, et on n'a pas besoin de connaître les dessous de l'histoire, qui se déroule entre Londres - remarquable reconstitution et scènes très réussies, telles celle, dans le carrosse, où on voit Dame Judi Dench (déjà au casting de Nine, comme Penelope Cruz) en vieille noble vêtue d'une robe de soie bleue - et la haute mer, ainsi qu'en l'Amérique espagnole ....qui me fait penser à des films plus sérieux comme Aguirre, la colère de Dieu ou Mission. Ou encore, évidemment, la série des Indiana Jones.

Car il s'agit d'une quête de calice : cette fois, il en faut deux (mais le scénario loupe son affaire car les deux sont trouvés au même endroit et à aucun moment on n'en perd l'un ou l'autre, une occasion manquée de faire encore plus de suspens...), et en plus, il faut recueillir au moins une larme de sirène. Et cela comporte des risques énormes car ces créatures mythiques et belles à se damner sont d'une cruauté époustouflante. Sans conteste, la scène qui m'a le plus emballée est le combat contre les sirènes. Rien à voir avec The llittle Mermaid de ...Walt Disney.

Ici, elles déchirent leurs proies avec de gigantesques crocs.

PiratesmermaidJe ne saisis encore pas bien ce que peut apporter de plus la version en 3D, si ce n'est de faire payer un peu plus cher et d'obliger à la gestion des lunettes, qui assombrissent un peu un décor passablement "crade". Pourquoi Jack Sparrow (Johnny Depp) a-t-il les yeux soulignés de khol, comme les portraits de Van Dongen ? Son personnage est bien campé, mais j'ai préféré celui joué par Geoffrey Rush, le capitaine Hector Barbossa (déjà admiré dans Le discours d'un Roi). La belle Pénélope Cruz est un peu plus pulpeuse que d'habitude, et elle concède à la fin qu'elle est enceinte....ce qui est tout aussi vrai dans la vie. Quelques "bons mots" à la limite du salace dans la version française....comme "J'approuve la position du missionnaire !" mais les enfants ne captent pas.

pirates_GRushLes sirènes sont bien jolies, même si elles symbolisent les dégâts des hommes sur l'environnement et les espèces en voie de disparition....A un moment, l'une d'elles perd sa queue de poisson et a des jambes, dont elle ne sait pas se servir...un peu absconse, la scène...

Bref, un film à grand spectacle mais pas d'un intérêt gigantesque. Simplement, une façon de continuer à faire vivre le mythe et les décors somptueux vus à Dysneyland Paris, bien des années avant que n'apparaîsse sur les écrans le premier volet des aventures de Jack Sparrow.

Posté par Bigmammy à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • O_O_O_O_O_O_O

    Le contenu de votre blog bravo, j’aime

    Posté par Koffei, 26 mai 2011 à 10:15
  • Moi je trouve que johnny depp des airs de Belmondo!

    Posté par Floasingap, 27 mai 2011 à 02:08

Poster un commentaire