Bigmammy en ligne

18 novembre 2011

Musée des lettres et des manuscrits, à Paris

Paris manuscrits 016J'ai évoqué hier l'exposition des messages secrets du Général De Gaulle au Musée des lettres et manuscrits. Quand je pense qu'il aura fallu la publicité télévisée avec la voix grave de Patrick Poivre d'Arvor pour me faire découvrir ce lieu, situé pourtant à moins de 20 minutes de ma maison ...

Paris manuscrits 032Calme, admirablement présenté, didactique, clair et jamais ennuyeux. Que demander de plus à un musée ? On y découvre des documents particulièrement intimes puisqu'il s'agit de correspondances. Du haut Moyen-Âge au XXème siècle, c'est une incursion dans la manière de s'exprimer et de communiquer la seule à la disposition des hommes - et femmes - célèbres.

Que restera-t-il de nos écrits à l'heure de l'Internet ?

 

De Madame de Maintenon à Jacques Brel, toutes proportions gardées, la manière d'écrire, le style de graphisme typiquement français, penché, finement ciselé, avec des marges régulières, des lignes souvent très serrées...L'écriture est fruit de l'éducation et l'on se rend compte que cette éducation perdure à travers les siècles.

Paris manuscrits 019Nous voyons donc directement ces écrits de Victoir Hugo, Emile Zola, Maris Curie, Albert Einstein, Gérard de Nerval ....en particulier pour moi un des poèmes qui m'a le plus émue dans ma jeunesse (La ballade du roi de Thulé) traçé d'une écriture toute petite, mais parfaitement lisible. Très drôle aussi, le script du film"Quai des brumes" de Marcel Carné : la phrAse célébrissime pornoncée par jean Gabin à Michèle Morgan était, à l'origine : "T'as de belles jambes, tu sais ?"

Paris manuscrits 033Autres surprises : de belles lettres illustrées de peintres (Utrillo, Gauguin, Renoir), la gourmette d'Antoine de Saint-Exupéri qui fut retrouvée au fond de la mer face à Marseille et qui permit d'identifier sa dépouille, des partitions et des notations d'orchestrations, les mémoires d'une rescapée du Titanic, des documents du Dr Freud, les carnets du dernier bourreau Anatole Deibler, avec sa collection de photos anthropométriques de criminels, et , dans la vitrine consacrée à la deuxième guerre mondiale, un spécimen de machine à coder et décoder ENIGMA, un des moments forts de la guerre secrète ... Paris manuscrits 030

Paris manuscrits 013Paris manuscrits 024

Paris manuscrits 026Paris manuscrits 034

...Un voyage immobile, comme une indiscrétion dans la vie de génies de l'humanité...

Musée des lettres et manuscrits, 222 bld St Germain - 75007 Paris

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Bonjour Marie Pierre,

    eh oui pour un poète j'ai une lacune je n'y suis jamais allée à ce musée . Je sens qu'il me passionnerait.
    Merci pour ce partage.
    Bonne journée

    Posté par poetalisa, 18 novembre 2011 à 09:44

Poster un commentaire