Bigmammy en ligne

15 janvier 2012

Les liaisons dangereuses, mise en scène par John Malkovich

Cela va sans doute être LE spectacle qu'il faudra avoir vu cette saison. Nous le devons à l'intelligence de John Malkovich.

afficheatelierthéâtreAprès avoir incarné Valmont en 1988 dans Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears, aux côtés de Glenn Close, Uma Thurman et Michelle Pfeiffer, il n’a visiblement pas oublié ses émotions. Cet acteur et metteur en scène merveilleux, amoureux de la France, vient nous donner sa vision de cet immortel et unique chef d’œuvre de Pierre Choderlos de Laclos, adapté pour le théâtre par Christopher Hampton.

Une troupe de neuf jeunes comédiens, inconnus, mais habités par ce texte ciselé, cruel, osé, allusif et tragique, qui demande une diction parfaite, un enthousiasme débordant, une énergie de tous les instants. Car le dispositif scénique impose à tous les acteurs de rester sur scène tout le temps que dure l’action, découpée en deux actes. Valmont le conquérant à qui personne ne résiste, sauf la dévote Madame de Tourvel, puis Valmont parvenant à ses fins, destructeur et trouvant le châtiment.

jinadjembaAutour de ce personnage à la fois haïssable et irrésistible, gravitent les marionnettes du plaisir, de la duplicité, de la trahison et de la solitude. Madame de Merteuil, rouée veuve qui s’est jurée que personne ne lui imposerait sa volonté, Cécile de Volanges, idiote sortie du couvent dénuée de tout sens moral pour entrer de plain pied dans le stupre et que Valmont corrompt sans même qu’elle se rende compte qu’elle est la proie d’un pédophile, la douce et désolée tante de Valmont …Un monde qui se cherche, se dénigre, se gausse, se repait des désastre qu’il cause. Un texte étincelant, adapté avec habileté, servi par des costumes hors du temps.

Et surtout le bonheur d’un texte parmi les plus beaux de la littérature française. Rien qu’un passage, celui où Valmont rompt cruellement avec Madame de Tourvel après l’avoir séduite.

« On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la nature ; ce n'est pas ma faute.
Si donc je m'ennuie aujourd'hui d'une aventure qui m'a occupé entièrement depuis quatre mortels mois, ce n'est pas ma faute.
Si, par exemple, j'ai eu juste autant d'amour que toi de vertu, et c'est sûrement beaucoup dire, il n'est pas étonnant que l'un ait fini en même temps que l'autre. Ce n'est pas ma faute.
Il suit de là, que depuis quelques temps je t'ai trompée : mais aussi, ton impitoyable tendresse m'y forçait en quelque sorte ! Ce n'est pas ma faute.
Aujourd'hui, une femme que j'aime éperdument exige que je te sacrifie. Ce n'est pas ma faute.
Je sens bien que te voilà une belle occasion de crier au parjure : mais si la nature n'a accordé aux hommes que la constance, tandis qu'elle donnait aux femmes l'obstination, ce n'est pas ma faute.
Crois moi, choisis un autre amant, comme j'ai fait une autre maîtresse. Ce conseil est bon, très bon ; si tu le trouves mauvais, ce n'est pas ma faute.
Adieu, mon ange, je t'ai prise avec plaisir, je te quitte sans regret : je reviendrai peut-être. Ainsi va le monde. Ce n'est pas ma faute.
 »

yannik LandreinphotoEt pour nous le plaisir de décider au dernier moment – précisément à 16 h 30 pour le soir même – d’aller au théâtre - un bien joli théâtre en plus, l'Atelier tout près duquel Claéude a vécu enfant - , dès le deuxième soir où la pièce est donnée. Un très bon moment qui nous incite à revoir et le film de Stephen Frears et aussi le « Valmont » de Milos Forman.

Sensible  interprétation de Jina Djemba (à gauche), en convaincante Madame de Tourvel, qui nous fait oublier, en chantant un bel air de Haëndel, la belle Michelle Pfeiffer. Enfin, presque !

 

"Les liaisons dangereuses" - de Christopher HAMPTON  (déjà auteur du scenario du film de Stephen Frears) mise en scène de John MALKOVICH au Théâtre de l'Atelier, avec Sophie Barjac, Jina Djemba, Rosa Bursztejn, Lazare Herron-Macarel, Mabô Kouyaté, Yannik Landrein (Valmont, ici à droite), Pauline Moulène, Julie Moulier, Lola Naymark.

 

 

Posté par Bigmammy à 08:57 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Ah ....

    Bon, ma tarte à la mangue selon Cyril Lignac et arrangée à ma façon attendra des jours meilleurs... Mais c'est vrai ce matin, j'avais déjà des soucis ! Bon dimanche

    Posté par Telle Quelle, 15 janvier 2012 à 10:54
  • Hier soir

    Aux infos régionales il y avait un entretien et aussi un reportage sur cette réalisation avec de jeunes acteurs ...

    Posté par Martine, 15 janvier 2012 à 11:12

Poster un commentaire