Pierre-Sudreau-honore-aux-InvalidesUn homme de bien vient de nous quitter, Pierre Sudreau.

Né en 1919, il s’était forgé dans la Resistance, et avait été déporté deux ans à Buchenwald. Préfet du Loir et Cher à 28 ans, il est tombé  amoureux de cette douce France du Val de Loire, au point de devenir maire et député de Blois pendant des décennies.

halleauxgrainsEn 1958, De Gaulle le nomme Ministre de la Construction, puis de l’Éducation nationale : énergique, talentueux, il réussit à ces postes, mais il quittera le gouvernement par fidélité à ses principes politiques, en refusant l’élection du Président de la République au suffrage universel.

Longtemps président de la Fédération des industries ferroviaires, il a été l’un des promoteurs de l’idée du TGV, dont la décision à été prise par Georges Pompidou.

portrait sudreauParadoxalement, c’est en le voyant changer d’avis que j ai conçu mon admiration pour lui : comme Maire de Blois, il avait décidé de raser une vieille halle aux grains pour construire un centre de congrès. Bien que très engagé dans le projet, il s’est laissé convaincre par deux architectes talentueux, Bernard Reichen et Philippe Robert, de réutiliser cette belle halle du XIX ème siècle, dans une démarche très novatrice à l’époque , et il a accepté d’en convaincre son Conseil municipal.

Le vrai courage consiste parfois à ne pas s'entêter.

Claude B.