Bigmammy en ligne

23 février 2012

Pour en finir avec la polémique sur les honoraires des médecins hospitaliers

hôpital1Aujourd’hui, je suis furieuse de la polémique surgie contre les médecins hospitaliers pratiquant des honoraires exorbitants dans le secteur libre de l’hôpital public. On nous présente un scandale qui laisse supposer que notre système contraint les patients à en passer par des factures d’honoraires délirantes pour accéder aux soins qui leur sont indispensables.

urgenceDésolée, mais je ne suis pas d’accord, et j’ai une terrible expérience à l’appui de mon coup de gueule. A 21 ans, j’ai été atteinte d’une très sévère tuberculose pulmonaire, j’ai accouché trois fois à l’hôpital public dans d’excellentes conditions,  à 55 ans, j’ai eu un cancer du sein à un stade relativement avancé, à 61 ans, j’ai vécu un infarctus suivi d’un œdème aigu du poumon. Désolée pour les pourfendeurs su système français de santé, cela ne m’a jamais rien coûté, et j’ai été prise en charge dans les délais les plus brefs par les meilleurs professeurs de médecine. la meilleure preuve, c'est que je suis encore là pour vous en parler !

Bien entendu, j’ai souscrit une mutuelle qui me coûte cher, mais il faut dire que notre couple, à 65 ans, représente un risque élevé, et pas près de diminuer. Alors, que dire des praticiens qui réclament des honoraires dix fois supérieurs au tarif de la convention ? Sans doute que ce tarif est largement sous-évalué, certes. Mais aussi  que des patients acceptent de payer davantage et se laissent persuader qu’il n’y a pas d’autre solution.

Et c’est faux ! Souvenez-vous de la dernière question posée par votre dentiste ou votre opticien : quel est le plafond de remboursement de votre mutuelle ? Et le tarif sera calé en conséquence. Et tout le monde contribue à l’inflation, les tarifs des mutuelles s’ajustant d’année en année à la consommation médicale globale. Et le système se mord la queue et s’emballe !

Si certains clients acceptent des dépassements d’honoraires hors de propos, c’est leur problème !

Je sais être atteinte d’une cataracte.  Je devrai un jour être opérée.  Je pourrai tout de même attendre 6 mois, et je me ferai opérer à l’hôpital, selon le planning programmé. Tout comme j’ai été opérée de mon cancer à la date fixée par l’équipe thérapeutique, même si j’aurais sans doute préféré être débarrassée de cette tumeur plus rapidement. De la même façon, ma reconstruction fut décidée par l’hôpital selon leur planning et la file d’attente habituelle. Pas d’urgence, et on respecte ainsi le principe d’égalité. En contrepartie, pas un centime … Ce pourquoi ma mutuelle en tient compte puisque la sécurité sociale me prend en charge à 100%.

Tout en sachant qu’en France, en cas d’urgence, on ne commence pas à vous demander, comme ailleurs dans le monde, soit de payer une énorme caution, tout de suite (3600 € pour une journée en soins intensifs à Singapour), ou  la preuve d’une affiliation à une assurance comme aux Etats-Unis.

Alors, soyons lucides et citoyens. Nous avons une grande chance de bénéficier d’un système médical de très grande qualité. On voudrait nous faire croire qu’il est réservé aux plus riches ? C’est tout simplement scandaleux !

Posté par mpbernet à 13:45 - Coup de gueule - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • tout à fait d'accord avec vous avec un seul bémol le service public dans les hôpitaux est une belle entreprise mais il faudrait INTERDIRE que des praticiens se servent de ce merveilleux outil pour s'enrichir! pas de dépassement d'honoraires dans les hôpitaux publics tout le monde attend son tour être équitable pour tous voilà la notion de service public merci encore quelle belle tribune libre votre blog
    et votre SERVICE couture on aimerait prendre des cours
    bonne journée

    Posté par MYRIAM MAS, 23 février 2012 à 14:21
  • Bien d' accord. Ceci etant dit, du fait de ton lieu de residence, tu as les meilleurs hopitaux de France a portee de bus, ca compte aussi...

    Posté par Floasingapour, 23 février 2012 à 15:52
  • Tu as raison de dire ce que tu penses ! De parler de ton expérience ! Réfléchir avant tout... "avant de tout avaler" ce que l'on veut "nous faire avaler...".
    Chaque jour, aux infos, il y a toujours un nouveau "truc" qui nous "fait bondir" !
    Très bonne soirée Marie-Pierre et SURTOUT GARDONS LE MORAL ! POSITIVONS ! Mais ton blog est un exemple !

    Posté par Binchy, 23 février 2012 à 17:35
  • 100% d'accord

    Moi non plus je n'ai jamais payé de dépassement; je vais à l'hopital public et j'ai été dernièrement opérée de la catarcte dans un des meilleus services parisiens à Cochin, lâ même chirurgien opère dans une clinique privée...les soins étaient de grande qualité et je sais de quoi je parle étant cadre de santé mais je ne l'avais pas dit.....hihi...
    De même à Necker pour un problème d'hypothyroidie grave....

    je connais quelqu'un qui ne veut ue voir des noms!!! et elle n'est pas spécialement bien soignée!!, mais ce n'est pas la seule!!!


    J'ai toujours travaillé en public ou privé à but non lucratif avec certaines sommités internationales (eh oui ) en chirurgie cardiaque pédiatrique et oncologie pédiatrique.

    Alors on a ce que l'on veut & il ne faut pas se plaindre

    Posté par Martine, 23 février 2012 à 19:13
  • Typiquement français de râler après "l'autre" qui gagne plus que soit (car souvent il bosse plus dur...). Typiquement français aussi de râler car "il faut payer (quelquefois) pour sa santé". Là où je vis les soins ne sont pas gratuits, une seule consultation au médecin ou ordonnance est payante. Soit on prend une assurance (en gros "on se responsabilise"), soit on paye. Chez nous ce qui fait scandale ce sont les listes d'attentes pour opérations "non-urgentes" dans le public...

    Posté par Neko, 23 février 2012 à 19:35
  • Je suis médecin dans le privé après plusieurs années dans le public et je ne suis pas du tout d'accord. Fort heureusement , vous n'avez eu affaire qu'avec des praticiens sérieux et honnetes comme dans la plupart des cas. Cependant , il existe des médecins (souvent de grands professeurs) qui pratiquent des tarifs exorbitants et profitent de la détresse des gens. J'ai déjà entendu: "si vous voulez être opéré rapidement de votre cancer par le Professeur Truc et pas par l'interne, je peux vous mettre dans le privé. Ah oui il y a un supplément." les secrétaires sont bien"dressées!" il ne faut pas généraliser mais il me paraît sain de remettre un peu d'ordre chez ces mandarins. J'aime beaucoup votre ton et votre belle famille qui ressemble un peu à la mienne!
    Anna

    Posté par Anna1202, 24 février 2012 à 19:44

Poster un commentaire