Bigmammy en ligne

06 août 2012

Monsieur chasse, pièce en trois actes de Georges Feydeau (1892)

Affiche

C'était hier la soirée de clôture du festival de Bonaguil-Fumel. Hélas, pas dans le somptueux décor des fossés du château médiéval de Bonaguil, mais, du fait de la pluie insidieuse, mais bien réelle, dans le cadre beoucoup moins romantique du Centre culturel ...qui ne manque pas d'avantages malgré tout : une acoustique parfaite, des sièges confortables et une visibilité impeccable, même au plus haut des gradins.

JP Tribout

jeux d'enfants 003

Certes, la population n'est pas des plus juvéniles ... Mais justement, un public parfaitement capable de saisir toutes les subtilités de cette incroyabe enchaînement de situations cocasses, réglées par une mise en scène calibrée au micron près. Peu avant le lever de rideau, on voyait la silhouette blanche et mince du metteur en scène Jean-Paul Tribout (ici, à droite), vérifier que tout était en place pour le spcectacle. Une intrigue menée tambour battant, où il est question de couples d'amis et amants - l'un n'exclut pas l'autre - tournant autour d'un concept du mensonge et de ses complications infinies.

marifemmesetamant

Léontine (Claire Mirande) est une bourgeoise fidèle, que son époux Duchotel (joué par le débonnaire Jean-Claude Bouillon) délaisse régulièrement pour des parties de chasse en compagnie de son vieil ami Cassagne. Pendant ses absences, le meilleur ami de Duchotel, le médecin célibataire Moricet (excellent Jean-Pierre Borde)- tient une compagnie pressante à Léontine, qui ne veut se permettre  de céder à ses avances qui pour autant qu'elle aurait la preuve que son mari la trompe....L'affaire se corse lorsqu'on apprend que les uns et les autres hébergent leurs amours coupables dans une garçonnière située dans le même immeuble, au 40 de la rue d'Athènes.

jeux d'enfants 009

Qui pro quos, messieurs dans les placards, échanges de pantalons, fuites à travers les balcons en caleçon et support-chaussettes, constat d'adultère par le Commissaire de police ... Tous les ingrédients du vaudeville sont ici agencés de manière inouë, à la précision jamais égalée. Le jeu des acteurs est sublime, le texte pas démodé pour deux sous, les décors et costumes parfaitement sobres, la mise en scène étincelante.

Une soirée mémorable.

Posté par Bigmammy à 14:33 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire