Bigmammy en ligne

28 septembre 2012

Heidelberg : une antique université, un château de légendes, des lions partout

Heidelberg

C'est une ville superbe, coincée entre la montagne et le Neckar juste avant son confluent avec le Rhin. Une ville qui s'est dotée d'une industrie fameuse (je pense aux presses à imprimer, songeant à tous les polars parlant de fausse monnaie que j'ai vus ...) et dont on voit les cheminées actives dès qu'on monte un peu.

Aujourd'hui, nous avons visité le château. Un monument plus célèbre par ses ruines que par ses successives destructions. Ici, on a le terrible souvenir des troupes de Louis XIV qui firent sauter les plus grosses tours avant de partir, ne pouvant se maintenir à l'issue de la guerre de Succession du Palatinat en 1693. J'y reviendrai plus en détails.

Une ville pleine de charme, où les murs murmurent.

Comme cette triste histoire qui donna lieu à une très belle sculpture gothique : deux anges jumeaux tenant une couronne de fleurs et un compas. La légende raconte que du temps de la construction du château par le prince-électeur Ruprecht (en 1400), les charmants enfants venaient chaque jour voir leur père, l'architecte, travailler. Las, un jour il tombèrent de l'échafaudage. Leur père inconsolable ne pouvait poursuivre la construction et leur tressait chaque jour une couronne de roses blanches. Une nuit cependant, il vit en rêve ses fils devenus des anges, et les fleurs de la couronne, flétries la veille étaient au pied de son lit, à nouveau resplandissantes et rouges. Le père se remit au travail et sculpta la belle clef de voûte que voilà.

Le lion est l'emblème du prince palatin. Il est partout !

 

Posté par Bigmammy à 16:54 - Nez en l'air - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire