Davebrubeck

Je viens d'apprendre la disparition de Dave Brubeck et j'en suis sincèrement désolée ... Une foule de souvenirs m'assaillent et surtout cet air lancinant à 5 temps, "Take Five" qui a bercé ma jeunesse...

Ce superbe pianiste avait 92 ans, et c'était un des pères du jazz moderne, un jazzman "caucasien", ce qui n'est pas si fréquent ...

Jeune, il a reçu une éducation musicale donnée par sa mère, puis par le compositeur Darius Milhaud. Il enregistre dès 1949 puis fonde son fameux quartet en 1951 avec le saxophoniste Paul Desmond, l'auteur inoubliable de Take Five (1959), un hit devenu planétaire ...

Moi, j'avais acheté le 45 tours en 1966, avec au verso le non moins fameux "Blue Rondo à la Turk" de Brubeck lui-même, que je connaissais par coeur !

Alors, bon séjour au paradis des jazzmen, Mister Brubeck ! Votre musique n'a pas pris une ride !!!!