Bigmammy en ligne

23 janvier 2013

Un peu de sémantique* ...

dicos

Quand je trouve, au cours de mes lectures, un mot que je ne parviens pas à décrypter ... cela m'agace !

Non pas de tomber sur un os, un truc qui m'empêche d'aller plus loin pour comprendre, mais parce que j'enrage que l'auteur ait jugé bon d'utiliser un terme, certes pertinent, mais tellement savant qu'il demande à une personne à la culture de base normale - et je considère que la mienne est tout de même un peu au-dessus, excusez-moi du peu - d'aller chercher un dictionnaire pour saisir le fond de sa pensée. Et pour moi, il s'agit d'une marque d'irrespect envers le lecteur.

Car lorsqu'on est maître de la façon d'exprimer ses idées, on a toujours la possibilité d'utiliser une autre mot, plus courant, plus simple, ou une périphrase ...ou en dernier ressort, lorsqu'il n'y a nulle autre façon d'exprimer une idée, il reste la possibilité d'insérer une note de pied de page.

Bref, je vous donne tels que, la définition de quatre mots qui m'ont obligée à faire une recherche avant de comprendre. Nul doute que cela ne vous servira pas à grand chose, vu que ce sont des mots extrêmement rares, portant sur des concepts pas vraiment utiles dans la vie de tous les jours. Mais pour moi, au moins, cela aura été une découverte.

1 - une entéléchie : Choses abstraites qui contentent l’esprit comme dans cette citation "Quant à Rousseau, il n’a fait qu’habiller des raisonnements et des systèmes. Julie et Claire sont des entéléchies, elles n’ont ni chair ni os." (Balzac, Les Illusions perdues, 1843), ou encore : le fait de se tenir dans ses limites.

2 - un monadnock : utlisé pour définir le département français vu par les Jacobins, une rareté au niveau européen. Il s'agit d'une colline ou d'une petite montagne isolée qui domine une plaine ou un plateau. En allemand, on dirait un "Inselberg".

3 - nouménal : adjectif qui est le contraire de phénoménal.

Ces trois termes sont utilisés dans le livre de Jacques Juillard "Les gauches françaises".

4 - avunculaire : qui a rapport avec un oncle ... utilisé dans la traduction française du polar de R.J. Ellory "A simple act of violence".

Bon, là, je culpabilise, car moi aussi j'ai appris le latin mais je l'ai totalement oublié.

Donc, voici quatre mots nouveaux, rares, que je vous livre, tels quels, avec tout mon étonnement de les avoir découverts et enfin, inscrits à mon répertoire ... Et c'est drôlement pratique désormais d'avoir sous la main une tablette tactile bien plus efficace pour accéder à une information pertinente, en un temps record ... C'est chouette le progrès !

* sémantique : branche de la linguistique qui concerne le sens des mots - par opposition à la syntaxe, qui est la partie de la grammaire qui définit les relations entre les éléments d'une phrase.

Posté par mpbernet à 13:55 - Coup de gueule - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Mots rares

    Coucou , Eh bien moi , j'adore les mots que je ne connais pas : j'en fais la collection .D'ailleurs avec des amis , nous en avons fait un jeu ...Le premier qui le place naturellement dans la conversation gagne une tablette de chocolat ..Le dernier était "immarcescible "
    Je ne connaissais pas les 3 premiers mots que vous avez cités. Par contre "avunculaire " est un mot que l'on rencontre assez souvent dans des livres traitant l'histoire ..
    Une idée : donnez-nous les mots rares que vous notez avec la phrase dans laquelle il est employé : j'enrichirai ma collection .
    Bonne soirée

    Posté par maroussia, 23 janvier 2013 à 18:44
  • kaik tu dy ????

    Chère Marie-Pierre,

    Je suis totalement en phase (en deux mots !) avec toi. Si cela n'est pas parler ab hoc et ab hâc, qu'est-ce donc ?

    Vraiment ! Dire que certains osent nous faire ainsi accroire qu'en d'autres mots il n'est point concevable de s'exprimer !

    Je comprends parfaitement qu'à ces lectures tu éprouves de grandes difficultés à accoiser tes esprits.

    Ton blog de ce jour, s'il ne m'éloignait un peu plus d'un profond abêtissement, aurait également eu pour effet de me contrister. (en un mot !!!!)

    Gros bisous à tous les 2 et à bientôt

    Signé : un Guy gabeur (en un mot aussi... aux dernières nouvelles en tout cas...)

    Posté par Guy, 23 janvier 2013 à 19:46
  • Un coup de gueule peut-être mais un excellent article, j'aime apprendre des mots nouveaux. Là, j'en connaissais quand même quelques uns qui me rappellent mes études. Il fut un temps où j'avais un calepin et inscrivais tous les mots nouveaux que je rencontrais. Il y a des périodes où j'ai envie de lire des livres "plus compliqués" et des périodes où j'aime me laisser aller à la lecture "plus facile"...

    Posté par Binchy, 27 janvier 2013 à 10:14

Poster un commentaire