Pas question de cuisiner gastronomique aujourd'hui, la tradition s'impose à nous chrétiens, de faire, au moins ce jour dans l'année, maigre.

Norbert et Jean 014

C'est aussi ce qui nous rattache à notre civilisation, finalement très prégnante, malgré tout ce que pour une raison ou une autre, on voudrait nous faire oublier. Aujourd'hui donc, après une journée harrassante que je vous raconterai plus tard mais qui m'a tenue debout de 6 heures à 2 heures du matin, juste de quoi nous sustenter.

Le saumon à l'unilatéral cuit directement à la poêle, doucement, avec juste un peu d'huile d'olive, essentiellement sur le côté peau. Lorsque la moitié de la tranche est devenue nacrée, arrêter la cuisson. Retourner sur la face supérieure juste le temps d'un aller et retour. En même temps, j'ai fait cuire une gousse d'ail coupée en deux.

Avant de servir, verser un jus de citron. Ici, en accompagnement : des haricots verts et des petits pois frais cuits à l'anglaise, avec un copeau de beurre cru et saupoudrés de coriandre fraîche.

Spartiate, comme il convient pour un Vendredi Saint !