Ce n'est pas encore le printemps, on s'habille comme au plus fort de l'hiver, mais ne nous plaignons pas, bien couverts, on prend une grande dose de vitamine D.

un peu de soleil

Ce matin, dans un Paris désert, nous sommes partis en autobus vers le musée Jacquemart-André pour voir l'exposition Eugène Boudin. Naïvement, j'avais imaginé qu'en se pointant dès l'ouverture, un jour où tout le monde est en week-end, on pourrait voir cette exposition tranquillement ...

Illusion : arrivés quinze minutes après l'ouverture des guichets, la queue refoule sur le trottoir et un panneau annonce qu'il faut compter, à partir de ce point, environ une heure d'attente. Résignés, nous décidons de rester ...

Bien nous en prend car finalement, nous avons le privilège de pénétrer dans l'exposition au bout seulement d'une grosse demi-heure.

Une matinée pleine de beaux ciels et de belles images ... à suivre !