Bigmammy en ligne

19 juin 2013

Tout se complique !

Comme le dessinait avec tant de délicatesse Sempé, rien n'est simple, tout se complique !

complique

Le monde dans lequel nous évoluons s'opacifie pour les personnes qui n'ont pas accroché leur wagon au train de la modernité, qui se sont laissés larguer lors de la révolution informatique, qui ne savent pas comment remplir les formulaires papier ou électroniques.

Lorsque j'étais DRH d'une PME de 250 salariés, même après 20 années d'expérience, je m'angoissais à l'idée de ne pas respecter les multiples obligations imposées par la réglementation du travail, toujours plus absconses et surtout perpétuellement changeantes. Je n'avais pas assimilé une énième réforme de la législation sociale qu'il nous en tombait une autre sur les bras. Et cela continue aujourd'hui ! Triste tropisme de l'Administration française.

J'étais pourtant dotée d'une formation de base plutôt généraliste et de bon niveau, et en plus je pouvais à tout moment consulter un excellent avocat ... Mais j'étais bien contente de raccrocher quand j'ai pris ma retraite après 40 années et demi de cotisations.

Et voici que, comme simple particulier, la complexité me rejoint.

C'est d'abord la banque. Jusqu'à maintenant, je pouvais consulter mes comptes sur internet par le truchement d'un identifiant et d'un code personnel modifiable. Pour des raisons de sécurité - ce que je comprends - ma banque me donne désormais le choix entre la consultation sur un smartphone ou via un petit boîtier qui doit générer un code unique à chaque consultation ... Plus encore, on vient de m'envoyer une nouvelle carte - distincte de ma carte de paiement - elle aussi assortie d'un nouveau code personnel, pour pouvoir m'identifier si je fais des opérations par téléphone.

 

cartes 002-001

Dernière aventure en date : les relations avec le laboratoire d'analyses médicales. Autrefois, on avait le choix entre recevoir les résultats par courrier (on payait les frais d'envoi), ou venir dès le lendemain au laboratoire les retirer. A présent, on nous donne ... une carte avec un identifiant et c'est le patient qui doit consulter le site, très sécurisé, compliqué, pour avoir connaissance de ses résultats, et, naturellement, s'il veut les comparer et les conserver, il doit les imprimer .... Le labo économise le papier, la dépense est reportée sur le malade. Comment font les "vraiment" vieux ?

Des cartes, des cartes, avec ou sans autant de codes secrets ... Comment simplifier tout ça ? Car tout ça, qui recouvre naturellement une codification de tous nos faits et gestes, c'est ce qui exaspère de plus en plus de gens simples confrontés chaque jour à d'autres difficultés de vie quotidienne bien plus criantes (logement, emploi, école des enfants) et chez lesquels une sourde colère gronde.

Il m'est avis que nous n'avons pas fini d'en entendre parler.

 

Posté par mpbernet à 10:24 - Coup de gueule - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Vous avez raison de souligner que tout devient de plus en plus compliqué et tout va de plus en plus vite. Jusqu'à où car le proverbe ne dit-il pas "tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse !" Moi même pourtant prétendue "branchée" je m'essouffle dans cette course ! Bonne journée à vous

    Posté par Armelle, 20 juin 2013 à 07:59

Poster un commentaire