Bigmammy en ligne

27 août 2013

Valençay et le souvenir du Prince des Diplomates

P1110192

P1110191

P1110193

P1110201

P1110197

C'est un édifice imposant, avec toutes les caractéristiques des châteaux de la Renaissance : la pierre de tuffeau blanc, les coquilles, les trois ordres classiques, les tours couronnées de toitures à lanterneaux (comme à Hautefort ...). Il domine de très haut la vallée, avec un "donjon" de fantaisie surplombant l'entrée principale.

En fait, à l'origine, c'est un ouvrage défensif du XIIIème siècle, remplacé au XVème siècle par une demeure de style Renaissance, puis profondément remanié au XVIIIème pour en faire un palais d'agrément. L'édifice compte ainsi une centaine de pièces réparties sur 25 "appartements".

Valençay fut propriété de la famille d'Etampes de 1451 à 1747. Il passa ensuite de Jacques-Louis de La Millière à Charles Legendre de Villemorien, un fermier général qui entreprit de très grand travaux dans le plus pur style de l'époque : ouverture de la cour d'honneur sur deux côtés par démolition de deux corps de logis et de communs, édification de la tour neuve pour parfaire la symétrie ...

La date-charnière est 1803 : Napoléon impose - et subventionne largement - à son ministre des affaires étrangères, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754 - 1838) l'achat de ce qui constitue alors l'un des trois plus importants domaines de France "afin d'y recevoir brillamment des hôtes étrangers de marque". En somme, c'est un logement de fonction et Talleyrand recevra à dîner tout ce que l'Europe compte de célébrités. Ainsi que ses nombreuses conquêtes féminines comme Madame de Staël ou la duchesse de Dino - et sa mère .... C'était un des secrets de sa politique d'ambassadeur du bon goût français, la bonne cuisine (avec Antonin Carême), la musique et les jolies femmes ... une stratégie qui lui réussit à merveille - et à la France aussi - lors du Congrès de Vienne qui permit à notre pays défait de recouvrer l'essentiel des frontières d'avant la Révolution.

P1110218

P1110219

P1110211

P1110266

P1110200

De 1808 à la fin de 1813, Valençay servit de prison dorée à Ferdinand VII d'Espagne, à son frère Don Carlos, son oncle Antonio, qui y sont assignés à résidence : on construit alors pour eux des écuries, un pavillon de chasse ...

Malgré sa situation très méridionale, Valençay se rattache clairement aux châteaux de la Loire. Son architecture en impose, ses jardins enchantent. La visite guidée, conduite par une ravissante jeune fille très claire dans ses explications, nous a conquis. Je vous donne quelques images de l'architecture, avant, dans un prochain billet de vous parler de l'intérieur, d'une très grande cohérence stylistique.

 

Posté par Bigmammy à 10:28 - Voyages - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Visite par procuration

    Merci pour cette visite guidée virtuelle... en attendant de la faire vraiment car c'est certain, grâce à vous , nous nous arrêterons dans ce lieu d 'histoire et nous aurons une pensée pour vous.

    Posté par lilas, 27 août 2013 à 20:43
  • Magnifique visite guidée

    Posté par marc, 27 novembre 2018 à 15:12

Poster un commentaire