Bigmammy en ligne

07 décembre 2013

L'onde Septimus, BD de J. Dufaux, A. Aubin, E. Schréder, 22 ème volume des aventures de Blake et Mortimer

Une nouvelle aventure de mes héros de BD favoris, Blake et Mortimer, quelle aubaine !

couvonde

Avec une nouvelle équipe : Jean Dufaux (en photo en bas) comme scénariste, Antoine Aubin et Etienne Schréder aux pinceaux, sans oublier la mise à la couleur à la fois inquiétante et flamboyante de Laurence Croix, l’Onde Septimus nous donne à lire, de surcroît, 4 planches supplémentaires par rapport à la précédente aventure (Le serment des cinq Lords).

Et un personnage qui revient, plus humain, presque devenu raisonnable, voire coopératif, absent du dernier opus : le colonel Olrik, poursuivi cette fois par le psychiatre psychopathe, le professeur Jonathan Septimus, l’anti-héros de l’épisode-culte de la série : La Marque jaune. Septimus, inventeur diabolique d’un appareil destiné à capter la personnalité et la volonté de cobayes humains pour leur faire commettre des crimes, et anéanti par Blake et Mortimer dans le sinistre secteur de Limehouse Docks. Cependant, dans l’ombre, un non moins sinistre quatuor a le projet de faire renaître cette technologie pour envahir la Grande-Bretagne avec une armée de clones téléguidés.

On retrouve les thèmes favoris  d’Edgar P. Jacobs : les sciences expérimentales, la multiplication des figures ectoplasmiques (Les 3 formules du Pr. Sato), la sécurité nationale, (ici, on évoque les chocs post-traumatiques des troupes d’élite après un conflit armé), les savants fous, les poursuites dans les cavernes. Avec quelques clins d’œil de l’auteur, d’abord à son ancrage belge à travers Magritte, exposé dans le bureau du docteur Soprianski, au Bedlam Hospice (p.32), puis au créateur des personnages (p. 22) …

septimus

jean Dufaux

Septimus3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dessin des protagonistes est fidèle à la tradition et au style des premiers albums, très tranchant. Les décors toujours d’un réalisme saisissant. La bande dessinée n’usurpe pas son statut de 9ème art.

A vrai dire, je me demande si cette suite de « La Marque Jaune » en est bien une et si en fait, elle n’ouvre pas la voie à un prochain volume … car bien des questions demeurent irrésolues dans cette suite de diableries … et une question reste sans réponse : les origines familiales du colonel Olrik…

 

 

L’onde Septimus, BD de Jean Dufaux, Antoine Aubin et Etienne Schréder, d’après les personnages d’Edgar P. Jacobs, éditions Blake et Mortimer, 70 p. 15€

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Merci à vous pour ce sympathique billet ! L'équipe est aujourd'hui au Mans depuis hier et jusqu'à ce soir 17 h pour une séance de rencontres avec le public à la Mairie du Mans, à l'invitation de la librairie "Bulle"... Je relis actuellement "La marque Jaune" avant de me plonger dans "L'Onde Septimus". Bon week-end ! Bien amicalement.
    Catherine

    Posté par Catherine, 07 décembre 2013 à 14:08

Poster un commentaire