Bigmammy en ligne

17 février 2014

La dynastie Brueghel, exposition à la Pinacothèque de Paris

Il reste un mois pour aller voir cette splendide exposition et mieux comprendre l'apport nouveau de cette tribu de peintres flamands témoins de leur temps.

après la partie de cartes

Comme toujours, les panneaux explicatifs rédigés par Marc Restellini sont particulièrement éclairants : comment les peintres représentent leur environnement et la truculence de la vie quotidienne, comme aujourd'hui chacun de nous saisit le moment à l'aide d'un smartphone ... Les images, réelles ou imaginaires, sont conçues pour être comprises immédiatement.

la danse de mariage

repos_pendant_la_fuite_en_egypte

les 7 générosités du chrétien

Les Brueghel forment une dynastie, une tribu, associée à d'autres génies de leur temps comme Jérôme Bosch, Hiéronimus Cock, Marten von Cleve...

Le patriarche est Pieter l'Ancien (1525 - 1569). Après, viennent Pieter II le Jeune (1564 - 1638), Jan Brueghel de Velours (1568 - 1625), Jan Brueghel le Jeune (1601 - 1678), Abraham Brueghel (1631 - 1690). On admire la grande unité de style. Visiblement, l'atelier répondait à des commandes précises. Et ce sont de petits formats, destinés à des familles opulentes de marchands, pas des peintures de Cour, à détailler de très près. On y découvre à chaque instant de nouveaux détails drôles ou cruels ...

Dans cette exposition, pas de portraits, mais des scènes de liesse populaire ou de rixe de paysans après une partie de cartes, des allégories (la Paix, la Guerre, le Pouvoir et  Loi, l'Amour), des paysages près de fleuves avec des bâteaux, des scènes de marchés, et, pour ma part un extraordinaire tableau hivernal représentant une foule glissant sur la rivière gelée intitulé "le piège à oiseaux". Dans la partie droite, on y voit une porte tenue en équilibre sur une mince branche, qu'une cordelette peut à tout mmoment faire tomber sur les oiseaux ... une allusion à la précarité de la vie, comme des patineurs sous lesquels la glace risque à tout moment de rompre.

maraige paysans

 

On admirera également, outre les extraordinaires compositions florales avec de merveilleuses tulipes tigrées ... qui datent de 1661, l'année où Louis XIV prenait le pouvoir, un ravissant tout petit tableau représentant le repos pendant la fuite en Egypte, de Jan Brueghel de Velours, sous l'ombre tutélaire d'un immense chêne ...et aussi, les Sept vertus chrétiennes, à examiner dans le moindre détail.

  

Pinacothèque de Paris 2, 8 rue Vignon Paris 9ème (métro Madeleine), tous les jours de 10 h 30 à 18 h 30. 12,30€

Posté par Bigmammy à 07:30 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire