Bigmammy en ligne

23 août 2014

A la mine d'Or, horlogerie ancienne à Monpazier

P1140539

Ce n'est pas une mine d'or mais bien la caverne d'Ali Baba des horloges, pendules, cartels, sonneries et montres en tous genres .... La clinique des comtoises que l'on trouve sur la joue, les entrailles à l'air et aussi de merveilleuses pendules et régulateurs à balanciers ouvragés ...

Notre comtoise, dont le tic-tac régulier m'enchante, avait eu cet été des signes de faiblesse : elle ne tenait plus la semaine, prenait du retard et puis, un jour, elle s'est arrêtée pour de bon. Nous en avons attribué la cause aux piétinnements de nos chères têtes blondes, mais en fait, après vingt années de service intermittent, elle a besoin d'un bon nettoyage.

Difficile de trouver un expert dans la région, ce genre de mécanique requiert non seulement des compétences, mais aussi du matériel de rechange et surtout de la passion.

Car ce n'est pas tant la valeur de l'objet qui nous préoccupe, mais notre comtoise est un peu l'âme de la maison. Il s'en est produit en effet des millions au XIXème siècle dans les vallées du Jura (ce pourquoi on parle de "comtoise"), colportées ensuite dans toute la France en pièces détachées, avec souvent leur cadran personnalisé au nom du détaillant local. C'était le cadeau de mariage traditionnel pour toute famille paysanne.

P1140536

P1140537

P1140538

P1140540

Je crois que nous avons trouvé l'homme adéquat. Il tient boutique sous les couverts de la place de Monpazier et nous lui avons porté notre chère horloge muette. Le plus difficile étant de couper les cordes des poids.

 

Jamais je n'aurais osé pénétrer dans son univers. C'est délicieusement désuet, avec des pièces détachées classées par genres, comme ces balanciers en cuivre à lyres, cette fantastique horloge de pur style roccoco qui ne demande qu'une console Boulle pour resplendir ... un accueil chaleureux aussi, pour nous les parisiens qui sommes des néophytes.

Bref, nous somme ravis de savoir "Madame Ding-ding" (c'est ainsi que nos enfants l'appellent) en bonnes mains. Prochain rendez-vous : à la Toussaint, où, si tout va bien, Monsieur Beaubatie viendra nous la réinstaller dans sa modeste caisse.

 

 

A la mine d'or, Atelier de restauration d'horlogerie ancienne de Marc Beaubatie, 6 palce centrale

24540 MONPAZIER 05 53 23 98 56

 

Posté par Bigmammy à 09:48 - Coup de coeur - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire