Bigmammy en ligne

08 octobre 2014

Contre le viol

Est-ce parce que je me sens actuellement en était de faiblesse, un peu "cassée" de partout ... mais il y a un fait troublant :

logoviol

en France, chaque jour, 200 femmes sont violées … Ici, chez nous, dans un pays à la pointe de la civilisation, ou chacun semble tout du moins en être intimement convaincu ...

Je ne suis personnellement concernée en rien par ce problème, mais je n'arrive pas à rester indifférente devant ces souffrances infligées aux femmes, parce qu'elles sont femmes, et qui restent le plus souvent tues. Quand les mots ne sont plus suffisants, il y a les coups, et puis, parfois, le viol : la femme, le jeune fille, l'enfant, n'ont jamais le dessus devant les coups de l'homme violent.

Il paraît que la récente campagne de pub dérange … En tant que femme, je ne vois pas vraiemnt pourquoi. Une conspiration du silence, comme si le viol, au lieu d'être un crime, n'était qu'un épiphénomène, une scorie de la condition masculine.

Alors, je vais signer la pétition (sur www.contreleviol.fr), je vais poser ma modeste pierre pour que ce crime sans cadavre, quotidien, devenu pour certains banal, soit désormais explicite, que les victimes puissent s'exprimer et être écoutées, non mises en doute ou tournées en ridicule, effectivement secourues, prises en charge, que les criminels soient poursuivis, sévèrement condamnés. Qu'il se trouvent au sein du cercle familial, dans l'entreprise, dans la rue, dans un parking, parce qu'une pulsion violente les a saisis à la rencontre d'une proie facile, avec la quasi-certitude de l'impunité … Car la honte pousse malheureusement les victimes à taire cette agression (seules 10 % des femmes violées porteraient plainte …) qui les marque à jamais, détruisant leur équilibre affectif, social et sexuel.

J'ai autrefois été particulièrement marquée par le phénomène du harcèlement moral dans le cadre professionnel. J'en ai été le témoin et chaque fois que j'en ai eu l'occasion, je me suis efforcée de faire cesser cette déviance. Le viol est encore pire. Il faut que chacun à son niveau réagisse … J'allais dire : enfin !

Alors, si une victime vient vers vous et vous demande de l'aide, ne vous détournez pas, et, bien au contraire :

utte-contre-le-viol

Si une femme vous confie avoir été violée, vous pouvez lui dire :

- Je crois ce que vous me dites, vous êtes très courageuse de m'avoir parlé.

- L'agresseur n'avait pas le droit de vous contraindre.

- Le viol est un crime et son auteur est seul responsable de cet acte, vous n’y êtes pour rien.

- Vous avez raison de faire valoir vos droits, je vais vous aider à trouver de l'aide.

>> Si le viol est très récent, le plus urgent est d’appeler la police : 17.

En attendant, ralayons la campagne d'information : Il faut que la honte change de camp !

 

Posté par mpbernet à 08:27 - Coup de gueule - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Oui à la parole!

    Le viol et l'inceste...on a évalué que dans chaque classe un enfant aurait éé statistiquement victime d'un inceste...Que de personalités tuées à jamais...

    Posté par Martine, 08 octobre 2014 à 09:16
  • Merci pour cet article, Marie-Pierre

    Posté par Noclea, 08 octobre 2014 à 10:18
  • Le viol est un crime

    Je vais faire connaître le lien à tous mes amis et signer la pétition moi aussi.
    Merci pour cet article.
    Bonne continuation.
    Bonne convalescence.

    Posté par Yann, 08 octobre 2014 à 11:20
  • Bravon pour ce bel article...triste et nécessaire.

    Posté par Laurence Genève, 08 octobre 2014 à 12:40
  • Aussi en Italie il y a beaucoup de viols, violences, harcèlement morale dans le cadre professionnel et dans la couple, parler on doit toujours parler et agir, merci Marie-Pierre, bonne convalescence

    Posté par Helga, 08 octobre 2014 à 15:29
  • LE VIOL DES FEMMES

    ce chiffre de 200 femmes par jour est INIMAGINABLE
    Merci Marie Pierre de nous avoir rappeler les coordonnées du site pour la pétition.
    Bon rétablissement à toi;

    Posté par poetalisa, 08 octobre 2014 à 17:42
  • oui, ne minimisons jamais ces attaques

    Que ce soient des viols, des attouchements a des degrés divers, la victime en subira les conséquences toute sa vie même si cela arrange certains de les minimiser ;et ils sont commis le plus souvent souvent dans le cadre familial,(je n'ai plus le chiffre en tête)

    Posté par elleoj, 08 octobre 2014 à 23:57

Poster un commentaire