Bigmammy en ligne

14 janvier 2015

Scheurer-Kestner, un juste au Sénat

En revenant de la manif, dimanche, nous avons traversé Paris à pied …

 

P1150470

P1150467

Juste devant le Palais du Luxembourg, baigné de la lumière du couchant, j'ai remarqué un monument discret, en forme d'obélisque … dédié à Auguste Scheurer-Kestner (1833 – 1899). J'y ai vu comme un clin d'oeil … à la problématique d'intolérance qui nous agite en ces jours

Pour ceux et celles auxquel ce nom ne dit plus grand-chose, je vais rappeler pourquoi cet homme juste entre les justes a mérité un tel hommage public – le monument est du sculpteur Dalou - juste en face du Sénat.

Auguste Scheurer-Kestner, élu sénateur en 1871, fut le dernier représentant de l'Alsace française au Parlement, ami de Jules Ferry, Clémenceau et Gambetta. Protestant, il fut traité de « boche » par la droite, ou encore d' « industriel allemand », lui qui, opposant à Napoléon III, avait perdu sa patrie en 1871.

 

jesuisjuif

Mais surtout, il fut l'ardent défenseur de la cause du Capitaine Alfred Dreyfus. C'est grâce à lui – entre autres - que la longue marche vers la révision du procès de l'officier juif ignoblement accusé de trahison à partir de faux document forgés par les responsables de l'Armée, put aboutir. Il mourut le jour de la signature de la grâce de Dreyfus par Emile Loubet.

Posté par mpbernet à 10:35 - Coup de coeur - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Encore un excellent article Marie-Pierre, merci pour ce partage !
    Je te souhaite une agréable semaine et je t'embrasse très fort.
    Bernadette.

    Posté par Binchy, 26 janvier 2015 à 17:20

Poster un commentaire