Bigmammy en ligne

01 février 2015

Belvédères, ferronneries et bow-windows ...

 

P1150569

 

Ma prédilection pour les promenades dans Paris m'a conduite à prendre encore quelques images.

 

 

 

P1150551

P1150560

P1150562

P1150554

 

P1150553

 

P1150566

 

P1150565

 

P1150546

De curieux appendices bâtis pour admirer la vue des toîts de Paris au tournant du XXème siècle. De splendides balustrades et garde-corps, des façades démentes.

Hier, nous avons parcouru un peu moins de 3 km depuis la station de métro "Abesses" jusqu'à la grande poste de la rue du Louvre, juste avant que la pluie ne nous invite à rentrer en taxi.

Itinéraire : la rue Yvonne Le Tac, le lycée Jacques Decour, les rues Turgot, de Rochechouart, Cadet, la rue du Faubourg Montmartre ....

Un petit arrêt au carrefour avec la rue Réaumur ... qui a donné lieu, lorsqu'elle fut ouverte en 1894, à un concours de façades organisé par la Ville de Paris, incitant les compétiteurs à utiliser les nouveaux matériaux comme le métal. Pour moi, l'immeuble le plus "dingue" est celui du 124, attribué à Georges Chedanne (en haut) ou à ses collaborteurs (J'ai un faible pour cet architecte qui fut celui du siège de la banque HSBC sur les Champs-Elysées ou de l'hôtel Mercédès rue de Pressbourg ou de l'Ambassade de France à Vienne). Qui a osé depuis une telle façade toute de métal et de rivets ? Quelle audace !!!

 

 

P1150556

 

P1150559

 

P1150563

 

P1150567

P1150549

P1150561

 

Vous l'aurez deviné, j'en ai profité pour aller faire un tour chez Reine acheter du tissu : un très léger piqué de coton blanc pour la robe de première communion de Romane et une toile serrée pour Dorian, une percale à fines rayures pour Hugo aussi : ils ont la même taille, alors quand je couds pour l'un, je duplique ...

Toujours en admiration devant les ornementations des façades et les pavages de faïences colorées des jardins d'hiver suspendus.

Et des lieux marqués de souvenirs historiques ...

 

P1150548

 

P1150568

 

P1150564

 

Posté par mpbernet à 07:59 - Nez en l'air - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Un beau parcours

    En passant à l'école de la la rue Yvonne Le Tac, je me rappelle d'une leçon d'Histoire avec ma petite fille de 8 ans; elle a découvert l'antisémitisme de Vichy..,

    Posté par Martine, 01 février 2015 à 09:56
    • Toutes les écoles de Paris ont été décorées de fleurs en cette période de célébration de la libération des camps nazis. Mais dans cette rue, sur le même trottoir, au numéro 11, est situé la crypte du martyrium de Saint Denis, lieu où en 1534 Ignace de Loyola et trois de ses condisciples fondèrent la Compagnie de Jésus et firent le voeu de partir à Jérusalem convertir les Infidèles ....

      Posté par mpbernet, 01 février 2015 à 10:57
  • Nafi avait été étonnée de voir le nombre d'enfants qui avait été raflé dans cette école...Je crois que son innocence a été très ébranlée ce jour là..

    Posté par Martine, 01 février 2015 à 12:19
  • J'adore ton billet Marie-Pierre ! Tous les endroits où je me promène avec ma fille quand je suis à Paris et les Tissus Reine est souvent le but de nos promenades...
    Je te souhaite un très bel après-midi et je t'embrasse très fort.
    Bernadette.

    Posté par Binchy, 01 février 2015 à 14:24

Poster un commentaire