Bigmammy en ligne

25 mars 2015

printemps des bibliothèques

Après le grand nettoyage de la bibliothèque parisienne, voici le temps de s'atteler aux livres qui viennent se regrouper ici, sans que je sache bien par quel canal ils ont échoué là et d'où ils proviennent. On fait de sacrées découvertes ... Parce que des rayonnages de livres, il y en a plein dans la maison, tous bourrés à refus ...

P1150981

Et c'est certain, la place manque cruellement, même en plaçant les ouvrages sur deux rangées sur chaque étagère. Et nous savons à présent que de temps en temps, les bibliothèques - qui vivent leur vie propre - se vengent et décident d'éjecter des pans entiers de lecture.

Hier matin, nous avons fait des heureux en déposant à la déchetterie, huit cartons pleins de livres en double, ou déjà lus, ou sans intérêt. Qu'est-ce qui fait qu'on décide, Claude et moi, de garder un livre plutôt qu'un autre ? C'est un classique, on l'a aimé, on pourrait le recommander ou le prêter, on devrait l'offrir (mais on ne donne pas un livre usagé, alors, on le rachète ...)

 

P1150980

... C'est la raison pour laquelle ce genre d'échenillage nécessite le consensus, sinon, gare aux scènes de ménage.

Nous avons passé en revue les livres de littérature dont le nom de l'auteur commence par A jusqu'à L. Il nous reste la fin de l'alphabet, et mon rayon spécial polars. Je sens que je vais souffrir ... Cependant, un inventaire ne me fera pas de mal. Je sens que je vais percevoir des lacunes ... à combler !

J'ai aussi fait de la place dans mon rayon des livres pratiques et notamment de cuisine. Il y a les usuels, ceux auxquels on se réfère tout le temps, et les autres jamais ouverts. A dégager. Ce n'est pas douloureux. Mais enfin, il faudra attaquer le gros de la bibliothèque historique. Là, je sens qu'on entre dans le dur.

Bref, encore pas mal de pain sur la planche ... de bibliothèque !

Posté par Bigmammy à 07:43 - Journal de bord - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Pétition

    Je me permets de vous signaler une pétition pour le maintien de l'enseignement du latin et du grec antiques...Un grand nombre de signatures poussera peut-être le ministère à revoir sa réforme .La semaine dernière , il y a eu à Lugdunum le festival européen du latin, grec ..Ce fut un succès complet .
    Si mon intervention est mal venue , supprimez-la , je ne vous en voudrai vraiment pas .
    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Madame_la_Ministre_Latin_et_grec_ancien_pour_tous_les_eleves_dans_tous_les_etablissements/?tEtmmgb

    Posté par lyllia, 25 mars 2015 à 08:04
    • Non, vous avez raison de faire du prosélytisme en faveur des humanités classiques ... Mais j’imagine que nous avons pris tellement de retard dans l’enseignement de notre propre langue qu’il s’agit d’un combat d’arrière-garde. S’il faut enseigner une deuxième langue, c’est l’anglais qui est indispensable. Les jeunes y perdront un grand pan de leur culture générale, mais ils ont l’esprit tellement occupé à d’autres technologies .... Cela deviendra, comme d’autres choses, un “marqueur social” : on sera quelqu’un qui “a fait du latin” ou pas !

      Posté par Bigmammy, 25 mars 2015 à 08:58
  • bon courage Marie-Pierre pour terminer ce "désherbage" (j'ai appris il y a peu ce terme technique du jargon bibliophile)

    Posté par tilly, 25 mars 2015 à 08:12
    • Quel joli concept !

      Posté par Bigmammy, 25 mars 2015 à 08:54
  • Bravo pour ce "désherbage" ! Moi aussi je devrais m'y mettre, mais je ne sais pas par où commencer...

    Posté par ANGELE, 25 mars 2015 à 09:33
  • Bonjour,
    Nous faisons en ce moment le même genre de tri!
    En plus des livres de lecture-plaisir, lecture-culture, lectures-essais, lectures-philo,etc... nous avons aussi quantité de livres scolaires et universitaires.
    À chaque livre ouvert, nous faisons des bonds dans le passé.
    Nous avons retrouvé un vieux livre d'exercices de maths - à l'époque, tout petit format, imprimé en tout petits caractères, sans image, ça laisse songeur… - dont l'épaisseur était doublée par tous les corrigés exécutés à la main par mon beau-père, petites feuilles d’une écriture très dense, insérées entre chaque page. Nous y avons trouvé une lettre de remerciement écrite par un de ses amis, à qui il avait dû prêter ce livre. En plus des remerciements, étaient écrits à peu près ces mots : à conserver pour tes enfants et petits-enfants, qui verront que toi aussi tu auras été jeune et auras beaucoup travaillé.
    Tout ce tri est plein de mélancolie. Ce n'est pas que du papier, il y a aussi plusieurs vies qui s'y retrouvent et dont nous sommes héritiers. Que garder ?
    Nous pensons à ce que nos enfants et petits-enfants aimeraient conserver.
    Nous pensons à cet héritage affectif et culturel, qui, je pense, est à l’origine de ce que notre famille est devenue.
    En effet, nous comprenons que tout ce que nous sommes, nous le devons à la curiosité et à la soif d’apprendre de nos parents, qui sont partis de rien, comme on dit.
    Notre logement ayant un volume inextensible, j'ai investi dans une liseuse et j'ai donc maintenant ma petite bibliothèque sur moi. Je suis conquise.
    Manque tout de même l'odeur du papier et le plaisir de tourner les pages.
    J’adore quand mes enfants rôdent autour de nos livres, pour les feuilleter au hasard. Leur premier geste, c’est de plonger le nez dedans et de sentir. Ça sent bon, ça sent les grands-parents.
    La génération suivante dévore aussi les livres, mais au sens propre en ce moment
    Belle journée à vous

    Posté par Marie, 25 mars 2015 à 10:28
    • Quel joli commentaire !!! C’est tout à fait ça : je retrouve des “classiques” étudiés par Claude et mes filles, des titres en plusieurs exemplaires, des notes de lecture, des bouquins que je ne savais même pas avoir en stock et que je trouverai bien le temps de lire. Je ne me résouds pas encore à la liseuse numérique mais j’en ai acheté une à Camille, et je crois qu’elle est une lectrice passionnée ...

      Posté par Bigmammy, 25 mars 2015 à 11:38
  • Oui, on parle bien de désherbage en langage bibliothéconomique. Il faut faire vivre les fonds... Vous pouvez aussi donner à Emmaus s'ils sont encore présentables. Bon courage.

    Posté par Cecile, 25 mars 2015 à 13:00
  • De quoi faire le bonheur de lecteurs moins chanceux. L'achat de livres ne fait pas parti de tous les budgets. Je travaille dans une école et suis responsable de la bibliothèque, nos moyens sont très limités. Tous les dons sont par conséquent très appréciés. Livres sont de merveilleux amis.

    Posté par normandie, 25 mars 2015 à 13:39
    • Je pourrais faire l'addition de tous les livres achetés au cours de l'année mais je n'ose .... Toutefois, nos propositions de dons ont souvent été déclinées au motif que nos ouvrages n'intéressent pas les habitués des bibliothèques locales car trop "intellectuelles" !

      Posté par Bigmammy, 25 mars 2015 à 15:09
  • Chez nous aussi les livres tiennent une place importante et quelque fois nous envahissent un peu. Un tri est alors nécessaire alors nous en mettons de côté pour nos enfants, en "descendons" à la campagne et en donnons aux bibliothèques. Quelquefois même, j'en abandonne ici ou là sur les bancs publics ou dans les transports en commun accompagnés d'un petit mot. Les livres coûtent tellement cher que cela me ferait mal au coeur de les jeter.

    Posté par HélèneD, 25 mars 2015 à 18:52
  • Quand nous desherbons ,nous donnons aux bibliotheques de la ville. Si elles ne les mettent pas sur les rayonnages de prêt ,elles les proposent aux usagers à 50 cnts ou 1 dollar et font des heureux qui retrouvent souvent des ouvrages lus , perdus ou redonnés . Et souvent le cycle recommence avec de petits bénéfices pour tous.

    Posté par Christine, 25 mars 2015 à 19:44
  • Bon courage Marie-Pierre ! J'ai aussi le ménage de toutes mes bibliothèques à entreprendre... Tri etc... Mais... Je veux garder tous mes livres ! Donc, il faut que l'on agrandisse la maison... dur ! dur !
    Dans un premier temps, je vais les trier et les reclasser par thème... Un travail déjà important...
    Je te souhaite un bel après-midi et je t'embrasse très fort.
    Bernadette.

    Posté par Binchy, 26 mars 2015 à 13:33

Poster un commentaire