Bigmammy en ligne

03 septembre 2015

Grandeur et misère de l'Armée rouge, par Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri

La critique de Claude :

Les auteurs ont écrit, en 2013, un magistral ouvrage sur Joukhov, le vainqueur soviétique de 1945. En rassemblant leur riche documentation, ils ont été amenés à s’entretenir directement avec des Anciens combattants soviétiques, qui ont parlé librement et clairement, à partir d’un questionnaire unique. 

51d8B2imA+L

Ils sont douze, pour la plupart devenus des « sages », pour beaucoup ayant brillé après-guerre dans les activités scientifiques ou culturelles. Parmi eux, une femme, Elena Bonner, devenue l’épouse  d’Andrei Sakharov, figure marquante de la Dissidence.

Ce qui frappe, c’est le sacrifice des soldats soviétiques, russes et d’autres nationalités, réalisant des missions impossibles sous le commandement d’officiers indifférents aux pertes, souvent alcooliques et peu compétents, de généraux dépassés, et d’un Staline expert à exploiter toutes les opportunités (voir le discours du 3 juillet 1941 sur la Russie éternelle, alors que les Allemands courent vers Moscou).

Les douze Anciens combattants savent prendre la distance de l’humour, ce qui les rend encore plus dignes de notre admiration.

C’est donc un livre tout à fait intéressant et attachant qu’il faut lire si l’on veut essayer de comprendre la guerre de 1941-45.

 

Grandeur et misère de l’Armée rouge, de Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, édité chez Perrin-Tempus, 390 p., 10 €

Posté par Bigmammy à 09:33 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Tu es très belle dans la nouvelle photo de ton profil!

    Posté par Helga, 03 septembre 2015 à 20:37

Poster un commentaire