Bigmammy en ligne

20 octobre 2015

POTENS, thriller psychologique d'Ingrid Desjours

 

potens

Un roman passionnant, c’est une histoire, une construction rigoureuse, des personnages attachants, une ambiance qui force l’émotion. Mais plus encore, ce qui fait LA différence au milieu de l’énorme production littéraire, c’est avant tout la qualité du style.

Dès les premières pages de ce thriller psychologique, le lecteur est immergé dans un crime horrible : il en voit la violence aveugle, en entend les sons et ressent les odeurs, à la limite du supportable. Mais qu’importe : c’est le meurtrier qui parle – et on le reconnaîtra encore quelques pages plus loin dans une typographie légèrement différente de celle du reste de l’ouvrage – mais il ne livre de sa motivation que trop peu d’éléments pour nous permettre de l’identifier.

Ce sera le job de la jeune et psycho-criminologue Garance Hermosa, qui fait équipe – et plus si affinités - avec le séduisant commandant de police Patrik Vivier. Rapidement, l’enquête s’oriente vers les membres du club auquel Charlotte, la victime, était affiliée, qui réunit - à l’instar de l’association internationale Mensa – des personnes de toutes origines et milieu sociaux mais dont le point commun est de posséder un HQI (haut quotient intellectuel) nettement supérieur à la moyenne. Et dont le but est d’infiltrer les sphères dirigeantes de la société pour en tirer le maximum de bénéfices (à l'inverse des objectifs de Mensa).

Bien entendu, Garance n’aura aucun mal à se faire admettre à Potens, participe à ses réunions informelles et finalement assez insipides, sonde les reins et les cœurs de certains des amants de Charlotte, qui s’avère une femme bien peu recommandable. Au point que plusieurs de ses familiers sont susceptibles de présenter un mobile crédible. Mais puisqu’il s’agit de surdoués, la tâche de l’analyste est ardue. Argent, vengeance, dépit amoureux, soif de pouvoir, chantage : qui manipule qui et comment dénouer ce nœud gordien …

Garance trouvera le fil d’Ariane-Charlotte en traçant son profil victimologique – ça, c’est la spécialité de l’auteur Ingrid Desjours, et le lecteur profite de sa compétence -  en décortiquant son passé, qui réveille en elle-même de très douloureux souvenirs.  Car elle n’est pas toute blanche, la belle Garance …

Le roman se lit dans un souffle, on en conserve, longtemps après l’avoir refermé, les images fortes, les dialogues acérés, l’engrenage d’une intrigue parfaitement structurée, en se remémorant soudain les quelques petits cailloux semés çà et là, qui permettent de dessiner la solution, comme de juste, totalement inattendue. Un poison délicieux !

Potens (2010) – thriller par Ingrid Desjours, publié aux éditions Plon – pocket, 372 p.

Posté par mpbernet à 08:28 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Merci

    Pour ces commentaires très precis sur vos lectures.cela me permet de découvrir des auteurs que je ne connais pas encore.
    Merci encore et belle journée,
    Patricia

    Posté par Patricia, 20 octobre 2015 à 09:00

Poster un commentaire