Bigmammy en ligne

08 novembre 2016

Hodler, Monet, Munch, peindre l'impossible. Exposition au musée Marmottant

affiche Hodler

Pourquoi confronter ces trois peintres à peu près contemporains mais issus de trois pays bien différents et qui ne se sont jamais rencontrés ?

Parce que leurs tableaux comportent des correspondances, naturellement, et cela n’a pas échappé au directeur du musée Marmottant-Monet, Patrick de Carolis. L'idée directrice de cette mise en miroirs : la tentative de peindre l’impossible.

Le commissaire de l'exposition, Philippe Dagen, est un critique d'art renommé - que je connaissais jusqu'ici car il ne manque jamais l'occasion, dans les colonnes du journal "Le Monde", de descendre en flammes le directeur du musée d'Orsay ... toujours sympas, les collègues ...

L’impossible, en peinture, c’est le soleil en face, la neige, l’eau courante, la montagne, la nuit étoilée. Et il suffit de mettre côte à côte les œuvres pour sentir les différences et les similitudes.

Et, au passage, faire plus ample connaissance avec le peintre norvégien Edvard Munch (1863 – 1944) dont on ne connaît trop souvent que « Le cri » mais qui nous énivre de couleurs avec sa représentation du soleil, auprès duquel on a accroché le fameux tableau de Monet du soleil levant dans la brume londonienne – qui a donné son nom au mouvement impressionniste – et, à sa gauche, le soleil couchant à travers la grande arche des falaises d’Etretat.

3manières

La neige, elle aussi, est présente, diaprée, prenant la couleur de la lumière. Deux moments dans la manière de Claude Monet en villégiature en Norvège, justement : deux petites maisons engoncées dans le coton, à deux moments de la journée.

Nous découvrons aussi le travail de Ferdinand Hodler (1853 – 1918), qui ne se lasse pas de peindre ses paysages suisses : Le Mont Blanc, la Jungfrau, avec de la brume, au soleil, dans le froid …

coucher de soleil

hodler

maison sous la neige

Monet

 

munch

 

munchlesoleil

 

Hodlerautoportrait

Entre impressionnisme et symbolisme, en route vers l’expressionnisme, trois visions de la nature vue par des admirateurs hyperdoués. On se trouve un peu frustrés à la fin de la visite du premier niveau de l’exposition … car on nous avait « vendu » dans le lot Claude Monet (1840 – 1926) … Il suffit de descendre au sous-sol pour s’y plonger : des nymphéas à profusion, des fleurs, de l’eau …. Jamais on n’en avait vu autant, même dans ce musée qui lui est dédié.

Vous pensez tout connaître des impressionnistes et de leurs successeurs ? Quelle erreur !

 

 

Hodler, Monet, Münch, peindre l'impossible - exposition au musée Marmottant-Monet jusqu'au 22 janvier - 2 rue Louis-Boilly, Paris 16 ème. Fermé le lundi.

Posté par Bigmammy à 07:57 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Monet

    Bonjour,

    pourriez vous m'indiquer le titre du tableau de Monet représentant les deux chalets dans la neige?

    merci da vance

    Posté par elsa, 14 novembre 2016 à 09:58
    • “Paysage de Norvège”

      Posté par Bigmammy, 14 novembre 2016 à 10:57

Poster un commentaire