Bigmammy en ligne

19 novembre 2016

L'or de Saturne, BD de Pierre Valmour et Marco Venanzi d'après Jacques Martin

orsaturen

Voici le 35ème album des aventures d'Alix l'intrépide, ce héros de ma jeunesse auquel je demeure fidèle depuis ... tant d'années !

Sans doute espérai-je que l'un de mes petits-enfants découvre ces histoires dans cette maison où je les conserve pieusement ... Mais c'est déjà difficile de leur faire apprécier Tintin ... alors, un héros de l'Antiquité, c'est jusqu'ici peine perdue.

planche

Le scénario - écrit par Pierre Valmour - nous entraîne auprès de César, en plein hiver 49 avant Jésus-Christ. Auréolé de ses conquêtes en Gaule, César se voit contesté par les sénateurs qui craignent - à raison - de le voir confisquer le pouvoir et abolir la République.

Il a le choix entre rentrer seul à Rome, au risque de se faire assassiner par les séïdes de son rival Pompée, ou quitter les Alpes et entrer dans Rome avec ses légions, ce qui est absolument illégal. Chacun des hommes éminents de Rome choisit son camp - ce qui est tout à fait d'actualité !

César mandate en éclaireur Alix vers Ciceron pour lui demander conseil. Mais cela ne sera pas si simple ... Finalement, nous savons que César se décidera à franchir le Rubicon : nous avons appris cela au lycée !!!

Intrigues, trahisons, hold-up de l'or conservé dans le temple de Saturne pour financer des troupes Parthes destinées à contrer les armées de César, poursuite dans le détroit de Messine : il faut bien dire que le scénario est un peu filandreux et il ne faut pas trop de deux lectures pour y comprendre quoi que ce soit. Néanmoins, j'ai apprécié la beauté du dessin, la flamboyance des couleurs, le rôle intéressant joué par une femme - si rare dans l'univers de la bande dessinée - la belle et complètement allumée Tullia, fille de Cicéron à laquelle Alix n'est pas indifférent.

Tradition oblige : pas de vacances sans lecture de mes BD préférées. Comme la météo n'est pas favorable, c'est une agréable compensation.

 

 

L'or de Saturne, BD de M. Venanzi et P. Valmour d'après le personnage d'Alix créé par Jacques Martin, chez Casterman, 48p., 10,50€

Posté par Bigmammy à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • SPQR

    J'aimais bien Alix car Rome a été pendant longtemps la compagne de mes versions latines. Tintin m'a longtemps fait souffrir : mes fils me demandaient tout le temps de leur lire ses aventures. Et je n'aime pas Tintin !
    Nos petits-enfants sont aux antipodes des personnages de BD de notre époque. Nous avons aussi gardé pieusement les aventures de ces personnages. Ils dorment tranquillement sur les rayons de la bibliothèque et ne sont pas dérangés par des petites mains avides....Alix, César, Cicéron ? C'est qui ?
    Bonne journée à vous et merci pour Rome, unique objet de...

    Posté par Gabrielle, 19 novembre 2016 à 10:36
    • Sic transit ....

      Posté par Bigmammy, 19 novembre 2016 à 11:02

Poster un commentaire