Bigmammy en ligne

22 novembre 2016

Le Vieux Logis à Trémolat

P1200674

Cela fait trente ans que nous venons - trop rarement - dans cette maison toute proche de la Dordogne et que nous y retrouvons la même ambiance chaleureuse, presque affectueuse, où règne un parfum de luxe non tapageur, la vraie hospitalité, sans clinquant, où tout, des meubles aux sols, est "briqué", absolument impeccable.

 

P1200676

 

Je crois me souvenir que l'un des patrons de cet établissement, à sa création, était décorateur. Il y a donc ici une foule d'idées à "chiper" et, en particulier l'harmonie subtile des étoffes où sont appareillés les rayures et les carreaux, tous différents mais tous dans des couleurs accordées. Bref, un coin de paradis pour les gourmands - un macaron au Guide Rouge - et un lieu de détente inoubliable.

P1200675

P1200678

P1200679

C'est paraît-il un ancien séchoir à tabac, prolongé par une bâtisse vraisemblablement du XVIIème siècle avec ses petites tuiles et ses pierres blondes recouvertes de vigne vierge. Le jardin est ponctué de merveilleux ifs taillés en forme de grosses boules et d'obélisques, en été, c'est un endroit sauvegardé loin de toute agitation, et pourtant tout près du centre du village. Il y a maintenant plus de deux decennies, j'y avais organisé un séminaire de direction pendant trois ou quatre jours .. j'en ai encore des frissons.

En semaine le midi, c'est un menu-surprise imposé, qu'on nomme ici des "tapas". Rien à voir pourtant avec les spécialiés espagnoles. C'est un florilège des savoirs et de l'inventivité du jeune chef Vincent Arnould, Meilleur Ouvrier de France 2007, avec une succession de 7 plats, servis avec gentillesse et simplicité.

Si je me souviens bien nous avons commencé par un foie gras mi-cuit de canard inséré entre deux très fines tranches d'esturgeon fumé, puis le touron périgourdin mousseux contenant des escargots, des oeufs de caille mollets et des champignons des bois, ensuite une petite lotte rôtie servie sur une raviole de légumes potagers et sauce au citron, encore un petit manchon de perdreau rôti à la purée de choux, un soupçon de fromage chaud sur un gnocchi, et enfin deux desserts : une panna cotta avec dés de poire pochée et poudre de noix, un demi baba aux fruits exotiques et crème de vanille ...

Absolument léger, avec un vin servi au verre selon le goût de chacun.

Ce menu de semaine est proposé à 50 €, largement justifiés. Il faisait un temps abominable, pluie et vent, mais nous ne nous en sommes pas du tout aperçus.

Le Vieux Logis - 24510 Tremolat - 05 5 22 80 06

Posté par Bigmammy à 08:00 - Miam-miam - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • J'admire la décoration en effet. Elle est élégante mais simple. J'aime les lampes qui illuminent le canapé. Un bel endroit, oui.Trop loin de ma campagne...

    Posté par Gabrielle, 23 novembre 2016 à 10:27

Poster un commentaire